« Noël, c’est parfois moche ! » par Gabrielle Desarzens

vendredi 05 décembre 2014 icon-comments 1

Durant ce temps de l’Avent, Gabrielle Desarzens nous invite à un autre regard sur les préparatifs de la fête. A lire !

Malgré les guirlandes et les boules, Noël, c’est parfois moche. Et pas besoin d’être SDF pour appréhender ces fêtes de fin d’année. Le phénomène frappe les plus pieux d’entre nous : les réjouissances peuvent s’annoncer comme une corvée qui fatigue à l’avance les membres d’une même fratrie ; et rimer avec repas familiaux où les non-dits assassins s’invitent à table. Entre susceptibilités à ménager et plats à rallonge à prévoir et préparer, l’angoisse s’installe. Et c’est sans compter la prise de tête pour l’achat des cadeaux qui forcément précède les rencontres... Comment faire pour bien faire ? Se porter pâle ?

Amener ce que l’on est pour rencontrer autrui

Un conte de Paolo Coelho met en scène un jeune garçon dans une église bondée de Rio de Janeiro, au Brésil, le soir de Noël. L’enfant ne connaît pas les prières des fidèles et récite l’alphabet à haute voix : « A, B, C... » Il espère que, là-haut, Dieu parviendra ensuite à composer avec ces lettres les mots qu’Il aura envie d’entendre...

Dans l’histoire, le curé d’abord choqué s’inspire ensuite de cette façon de faire. Il prend le garçon devant l’autel et invite la congrégation à égrener à son tour l’alphabet...

J’entends cela comme une parabole. Qui m’invite moi aussi à amener qui je suis, ce que je sais et mon envie de plaire à Dieu... non seulement à l’église le jour même de Noël, mais aussi dans mes repas et fêtes de fin d’année. En toute simplicité. Et en vérité. Que je puisse alors non seulement m’exprimer face à Dieu, mais aussi m’exprimer et être en lien avec celles et ceux qui m’entourent.

Se mettre en route malgré tout !

Ce conte latino-américain me fait penser enfin aux bergers et aux Rois mages qui ont marché à plusieurs jusqu’à Jésus. Je me dis alors que le chemin vers Noël ne se vit pas tout seul. Qu’il se partage. Je me dis aussi que la joie des bergers ou l’encens, voire l’or des mages avaient du sens en ce qu’ils traduisaient à chaque fois quelque chose de ces personnages.

« Allons donc jusqu’à Bethléem, et voyons cette chose qui est arrivée », se disent les bergers dans l’évangile de Luc (2,15), après avoir entendu l’annonce de l’ange. Les Rois mages, eux, « s’en allèrent », selon l’évangile de Matthieu (2,9) « et l’étoile qu’ils avaient vue dans l’Orient allait devant eux ». Il y a, dans cette marche commune, quelque chose d’apaisant. Une confiance dans la rencontre qu’ils vont faire à même de nous inspirer dans cette période de l’Avent.

Joyeux Noël !

Gabrielle Desarzens

1 réaction

  • marie-claude lundi, 15 décembre 2014 17:06

    Là où j'habite, à Yverdon, nous avons vécu, au siècle passé et durant 20 ans, une fête de Noël où chacun était invité à "réveillonner" le soir du 24 au Casino de la ville. Et ce n'étaient pas moins de 200 personnes qui répondaient à cette invitation : des veuves ou des veufs, des familles monoparentales, des isolés et même... des familles "complètes". Puis cette tradition a pris fin.
    Depuis l'an dernier, elle a repris, organisée "en grand" par un service de la commune, quelques églises et des associations réunissant 150 bénévoles de tout bord. Si, l'an dernier, 300 personnes ont fêté "Noël Ensemble", cette année, 600 personnes sont attendues à La Marive (grande salle d'Yverdon).

    Et moi, ça me réjouit tellement ! Si vous désirez en savoir d'avantage, cliquez sur ce lien et vous verrez : c'est une magnifique façon de fêter Noël :-)

    https://www.facebook.com/events/353313454850603/?ref_dashboard_filter=upcoming

Opinion - avertissement

Les signataires de ces textes sont soit des membres de l’équipe de rédaction de lafree.ch soit des personnes invitées.
Chacun s’exprime à titre personnel et n’engage pas la FREE.

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

TheoTV (mercredi 20h)

  8 avril

  • «Il m'a donné un nom» avec Christine Gallay (CMI)
  • «Les projets de l'Eternel» avec Emmanuel Ziehli (Vitamine B)
15 avril
  • «Apprendre de la création» avec Dave Bookless (Intelligence de la foi)
  • «Yeshua» avec Chuch for the Nations (Music Zone)

myfreelife.ch

  • « Pâques, c’est le changement ! »

    Mer 08 avril 2020

    Pour Noëlle Sennwald, aumônier à la HET-Pro de St-Légier, il nous faut "ressusciter" : « C’est-à-dire changer notre manière de vivre sous le regard de la résurrection du Christ, qui est venu sur terre pour nous ouvrir les yeux sur notre humanité dysfonctionnelle. Et qu’on puisse aller vers quelque chose de différent ! »

  • Jean Ziegler: « Il existe une fraternité de la nuit entre les hommes »

    Lun 06 avril 2020

    Quid du covid-19 dans les camps de migrants ? Ceux-ci y vivent entassés, comme à Lesbos, où le sociologue Jean Ziegler s’est rendu pour dénoncer les conditions indignes qui y règnent1. Et pourtant, même si la pandémie menace dans ces lieux où la promiscuité est un euphémisme, l’ancien rapporteur spécial des Nations-Unies pour le droit à l’alimentation croit que l’Histoire a un sens. Et qu’il existe ce qu’il appelle « une mystérieuse fraternité de la nuit entre les hommes ». Il était au micro de Gabrielle Desarzens dimanche 5 avril dans Babel.

  • Mettre la crise en crise

    Mar 31 mars 2020

    En cette période de confinement, la vie de foi est une ressource qui nous pousse à ne pas nous enfermer « dans le bunker de la peur et de la protection ». C’est notamment ce qu’a dit Panteleimon Giannakopoulos, professeur de psychiatrie à l’Université de Genève qui répondait aux questions de Gabrielle Desarzens dans l’émission Babel du 22 mars dernier.

  • «Chronique de la salle de bain #8» : «En chacun de nous sommeillent deux loups...» (Marie Ray)

    Jeu 26 mars 2020

    Un indien raconte à son petit-fils une parabole sur le coeur de l'homme: il y aurait en celui-ci deux loups... un bon et un mauvais. Lequel va gagner? C'est la réflexion que nous propose Marie Ray à l’occasion de sa huitième « Chronique de la salle de bain ». Un clip à découvrir.

eglisesfree.ch

  • Coronavirus : les mesures à prendre proposées par la FREE et l'OFSP

    Ven 06 mars 2020

    Comme plusieurs unions ou fédérations d’Eglises, la FREE a proposé à ses Eglises membres de prendre les mesures suivantes en lien avec la propagation du coronavirus ou covid-19. Voici ce qui a été indiqué aux responsables des Eglises membres.

  • Partenariat avec la Ligue pour la lecture de la Bible

    Ven 12 avril 2019

    Le 6 avril 2019, lors de la Rencontre générale de la FREE, Philippe Thueler, Secrétaire général de la Fédération, a annoncé officiellement le partenariat entre la Ligue et la FREE pour la formation et le coaching des églises pour ce ministère.

  • Qui contacter en cas de soupçon d'abus sexuels sur les mineurs?

    Dim 03 mars 2019

    En complément à la nouvelle charte des moniteurs de l'enfance de la FREE, voici la liste des services et associations à contacter, selon les cantons, en cas de soupçon d'abus sur un mineur.

  • Lieux de culte : plutôt adaptés que neutres

    Mer 18 décembre 2019

    « Pour être missionnels, doit-on désacraliser nos lieux de culte ? » Tel était le thème de réflexion de l’après-midi, lors de la Rencontre générale de la FREE, le 23 novembre 2019 à Nyon. Cette réflexion a été introduite, le matin, par une méditation de Myriam Matthey, pasteure dans l’Eglise évangélique « La Fraternelle », à Nyon. Ensuite, durant l’après-midi, une table ronde a rassemblé Marc Gallay, pasteur dans l’Eglise évangélique de Lonay, François Kunz, architecte à Genève et Jacques André, pasteur dans l’Eglise évangélique de Cologny. Il ne sera, semble-t-il, pas nécessaire de « désacraliser » nos lieux de cultes et de les transformer en salles polyvalentes pour les rendre missionnels. Par contre, ils auront souvent besoin d’être adaptés.

Blogs évangéliques

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !