Aigle : la boutique de vêtements de seconde main l’Escale inaugure une antenne

vendredi 14 octobre 2016

Les boutiques de seconde main se développent. L’Escale de Saint-Prex crée une antenne sur Aigle avec l’appui de l’Eglise évangélique de Châble-Croix (FREE). L’inauguration de cette nouvelle boutique a eu lieu cette semaine.

« La commune d’Aigle souhaite encourager à ne pas jeter et à recycler ! » C’est ainsi que Maude Allora, municipale de la commune, a salué l’ouverture dans l’Est vaudois le mardi 7 octobre d’une antenne de l’Escale. « Les 75 tonnes de vêtements que vous remettez chaque année dans le circuit, cela correspond au poids de deux baleines à bosse ou d’un moteur du fusée que l’on envoie dans les étoiles », a-t-elle encore ajouté.

Devant une trentaine de personnes, le directeur de l’Escale, Reto Lampert, a souligné de son côté que l’apport de cette œuvre sociale était modeste, mais que néanmoins, avec cette ouverture, il s’agissait d’« apporter de nouvelles gouttes d’eau dans l’océan de la solidarité ».

Ouverte deux fois la semaine

Dirigée par Fiona Geiser et Françoise Christinat, membres de l’Eglise évangélique de Châble-Croix à Aigle (FREE), cette nouvelle boutique est située au rez-de-chaussée d’une barre d’immeubles de la rue Molage à Aigle. Elle ouvrira deux fois la semaine : le mercredi matin et le jeudi toute la journée. Elle propose pour des prix modiques des habits, des chaussures et des jeux pour enfants. Elle permettra aussi à une douzaine de bénévoles de trier dans l’arrière-boutique les habits donnés par les gens de la région et de contribuer ainsi au rayonnement international de l’Escale. Outre la vente dans des boutiques de seconde main, l’Escale propose chaque année quelque 75 tonnes d’habits et de matériels de qualité à différents partenaires et missions, engagés dans un travail de distribution ou de vente de vêtements de seconde main en Europe de l’Est ou en Afrique.

P1050076

Une action initiée par Rose et Linette Moret

L’association humanitaire l’Escale a été fondée en 1993. Elle poursuivait une action de solidarité initiée à Saint-Prex dans les années 60 par Rose et Linette Moret. Ces deux sœurs se sont mobilisées en faveur de personnes victimes de catastrophes naturelles, notamment en Roumanie ou en Italie.

Aujourd’hui, l’Escale est l’une des actions sociales de la FREE.

Serge Carrel

La boutique l’Escale à Aigle est ouverte le mercredi de 9h à 11h30 et le jeudi de 9h à 11h30 et de 14h à 17h. Elle se trouve rue Molage 44 à Aigle (tél. 024 543 07 80).

Le site de l’association humanitaire l’Escale.

Serge Carrel

Serge Carrel est au bénéfice d’une formation double: théologique et journalistique. Après dix ans de pastorat en France et en Suisse romande, il a travaillé huit ans comme journaliste aux émissions religieuses de la RTS. Aujourd’hui formateur d’adultes et journaliste en lien avec la Fédération romande d’Eglises évangéliques (FREE), il essaie de tirer le meilleur parti de ce double ancrage. Que ce soit dans le cadre du FREE COLLEGE, de lafree.ch, de Vivre ou de la fenêtre chrétienne de MaxTV.

Formation reçue

Master en théologie (UNIL, 1986)
Centre romand de formation des journalistes (RP, 1996)

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

TheoTV (mercredi 20h)

  8 avril

  • «Il m'a donné un nom» avec Christine Gallay (CMI)
  • «Les projets de l'Eternel» avec Emmanuel Ziehli (Vitamine B)
15 avril
  • «Apprendre de la création» avec Dave Bookless (Intelligence de la foi)
  • «Yeshua» avec Chuch for the Nations (Music Zone)

myfreelife.ch

  • Mettre la crise en crise

    Mar 31 mars 2020

    En cette période de confinement, la vie de foi est une ressource qui nous pousse à ne pas nous enfermer « dans le bunker de la peur et de la protection ». C’est notamment ce qu’a dit Panteleimon Giannakopoulos, professeur de psychiatrie à l’Université de Genève qui répondait aux questions de Gabrielle Desarzens dans l’émission Babel du 22 mars dernier.

  • «Chronique de la salle de bain #8» : «En chacun de nous sommeillent deux loups...» (Marie Ray)

    Jeu 26 mars 2020

    Un indien raconte à son petit-fils une parabole sur le coeur de l'homme: il y aurait en celui-ci deux loups... un bon et un mauvais. Lequel va gagner? C'est la réflexion que nous propose Marie Ray à l’occasion de sa huitième « Chronique de la salle de bain ». Un clip à découvrir.

  • Coronavirus : la fragilité des personnes en souffrance psychique mise à l’épreuve

    Jeu 26 mars 2020

    Les moments de partage se sont multipliés à La Maison Béthel, qui accueille des adultes en fragilité psychique passagère ou chronique. « La parole soulage. Et notre population doit pouvoir dire. Et se dire », résume jeudi 26 mars Claude-Alain Nuti, l’un de ses deux aumôniers.

  • « Ma femme va mieux. Nous avons gardé confiance en Dieu »

    Ven 20 mars 2020

    Diagnostiquée positive au coronavirus il y a deux semaines, Liliane Meylan est au CHUV « et va un peu mieux depuis deux jours », confie vendredi 20 mars à Lausanne son mari Jean-Jacques. Asthmatique et atteinte par trois fois de tuberculose pulmonaire au cours de sa vie, sa remise sur pied n’était pas gagnée !

eglisesfree.ch

  • Coronavirus : les mesures à prendre proposées par la FREE et l'OFSP

    Ven 06 mars 2020

    Comme plusieurs unions ou fédérations d’Eglises, la FREE a proposé à ses Eglises membres de prendre les mesures suivantes en lien avec la propagation du coronavirus ou covid-19. Voici ce qui a été indiqué aux responsables des Eglises membres.

  • Partenariat avec la Ligue pour la lecture de la Bible

    Ven 12 avril 2019

    Le 6 avril 2019, lors de la Rencontre générale de la FREE, Philippe Thueler, Secrétaire général de la Fédération, a annoncé officiellement le partenariat entre la Ligue et la FREE pour la formation et le coaching des églises pour ce ministère.

  • Qui contacter en cas de soupçon d'abus sexuels sur les mineurs?

    Dim 03 mars 2019

    En complément à la nouvelle charte des moniteurs de l'enfance de la FREE, voici la liste des services et associations à contacter, selon les cantons, en cas de soupçon d'abus sur un mineur.

  • Lieux de culte : plutôt adaptés que neutres

    Mer 18 décembre 2019

    « Pour être missionnels, doit-on désacraliser nos lieux de culte ? » Tel était le thème de réflexion de l’après-midi, lors de la Rencontre générale de la FREE, le 23 novembre 2019 à Nyon. Cette réflexion a été introduite, le matin, par une méditation de Myriam Matthey, pasteure dans l’Eglise évangélique « La Fraternelle », à Nyon. Ensuite, durant l’après-midi, une table ronde a rassemblé Marc Gallay, pasteur dans l’Eglise évangélique de Lonay, François Kunz, architecte à Genève et Jacques André, pasteur dans l’Eglise évangélique de Cologny. Il ne sera, semble-t-il, pas nécessaire de « désacraliser » nos lieux de cultes et de les transformer en salles polyvalentes pour les rendre missionnels. Par contre, ils auront souvent besoin d’être adaptés.

Blogs évangéliques

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !