Lausanne : les cofondateurs d’Exo à la cathédrale avec une expo… et un concert «The Way» dimanche à 18h (article et vidéo)

Serge Carrel vendredi 12 avril 2019

Cofondateurs du groupe Exo, Laura et Chris Christensen proposent durant les deux semaines qui précèdent Pâques une exposition et des concerts intitulés « The Way ». L’occasion de s’immerger dans les noirceurs et la lumière du temps de Pâques. Ils sont à la cathédrale de Lausanne jusqu’à dimanche avec leur expo et leur concert à 18h, puis en tournée dans des Eglises à Morges, Sion, Echallens et Rolle pendant le week-end de Pâques. Visite guidée de l’exposition en la cathédrale de Lausanne.

Depuis lundi dernier, la cathédrale de Lausanne accueille un chemin de croix composé de 15 patchworks. Laura Christensen, cofondatrice du groupe Exo, accueille les visiteurs et leur explique la démarche. Voilà 3 ans, elle s’est lancée dans la confection de 15 « patchworks impressionnistes » qui font écho à 15 chansons que son mari Chris a composées à partir d’un carnet de poèmes de la Belge Anne Piron. Toutes ces chansons évoquent les derniers jours de Jésus, du Jardin de Gethsémané à la Résurrection.

« Honnêtement, c’est incroyable de se trouver ici avec cette exposition et de donner dimanche un concert ‘The Way’. » Voilà plus de 2 ans, Laura et Chris Christensen, tous deux d’origine américaine et très actifs en francophonie, ont visité la cathédrale de Lausanne. Ils s’émerveillent devant sa beauté. L’an dernier, ils prennent rendez-vous avec le pasteur responsable du lieu et lui proposent leur exposition et un concert. « Et il a été d’accord, ajoute Laura Christensen. Notre rêve s’est réalisé ! »

Des patchworks à découvrir en musique

Lorsque Chris accompagne les visiteurs dans le déambulatoire au fond de la cathédrale, il souhaite les inviter à aller plus loin. Il ne s’agit pas simplement de découvrir 15 patchworks et d’y dénicher le petit carré avec une étoile qui indique que Jésus est là. Mais aussi de goûter, grâce à son smartphone et aux QR codes, à la musique qui va avec. Il est ainsi possible d’entendre chacune des chansons qui ont inspiré les patchworks. « Voilà plus de 10 ans, Anne Piron m’a donné un carnet de poèmes que je n’ai pas ouvert, détaille Chris. C’était une période de ma vie où j’étais un peu déprimé. Un jour, j’ai tout de même ouvert ce cahier et j’ai commencé à lire ces poèmes autour de la Passion de Jésus. En deux semaines, j’ai composé les 15 chansons! »

Pendant quelques années, le couple donne des concerts uniquement avec les chansons et sans produire de CD. « Régulièrement, ajoute Laura, j’ai demandé à Chris quand nous allions réaliser le CD… et il ne le souhaitait pas. » Il y a trois ans, elle tente de convaincre à nouveau son mari, mais sans succès. Le lendemain de cette tentative, elle réalise son premier patchwork en lien avec le jardin de Gethsémané. « Ce n’était pas planifié du tout, complète-t-elle. J’étais en train d’apprendre à une amie à confectionner un patchwork et je l’ai réalisé en lien avec le premier chant de ‘The Way’. » Aujourd’hui, il y en a 15 qui déploient un chatoiement de couleurs en lien avec chacune des chansons… et un livre avec un CD a même été édité!

Des poèmes qui relèvent

« Là où il y a la mort, la vie n’est pas loin, ajoute Chris en poursuivant son chemin dans le déambulatoire de la cathédrale. Et l’espérance est toujours là. Les chants de ‘The Way’ nous aident à nous identifier à Jésus dans sa souffrance. On ne va pas nier nos souffrances, mais quand le bonheur n’est pas au rendez-vous, il peut tout de même y avoir de la joie, parce qu’en tant que chrétiens nous sommes en Christ, parce que nos souffrances et nos joies sont en lui. » Les patchworks scintillant de lumière s’enchaînent : « Non, je ne connais pas cet homme », « Roi des Juifs », « Femme, ne pleure pas ! », « Père en tes mains »… « Il est vivant ! ». « En fait, complète Chris, il y a des moments dans la vie d’un artiste où on ne trouve plus les mots pour exprimer ce que l’on est en train de vivre et où l’on a besoin des mots des autres pour dire ses propres sentiments. Ces poèmes d’Anne Piron m’ont relevé. Et j’espère que les personnes qui viennent visiter cette exposition ou écouter un concert ‘The Way’ connaîtront une expérience comparable. »

Serge Carrel

L’exposition de patchworks à la cathédrale de Lausanne se déroule jusqu’au concert de Laura et Chris Christensen dimanche à 18h à la cathédrale de Lausanne.
Laura et Chris Christensen, Exo, The Way, Méditations, Falls Church, www.exolouange.com, 2017, 98 p.
  • Encadré 1:

    La tournée « The Way » en Suisse romande avec les cofondateurs d’Exo

    Laura et Chris Christensen sont en concert avec « The Way » :

    • Dimanche 14 avril à la cathédrale de Lausanne à 18h avec une chorale Psalmodia
    • Vendredi 19 avril à l’Eglise évangélique L’Oasis à Morges (Uttins 3) à 17 h
    • Dimanche 21 avril à l’Eglise évangélique d’Echallens (Hôtel de Ville 8) à 10h
    • Dimanche 21 avril à l’Eglise évangélique Les Marronniers à Rolle (Petites-Buttes 10) à 17h
  • Encadré 2:

    Une émission Ciel ! Mon info avec Laura Christensen

    Mercredi 17 avril à 20h, l’émission Ciel ! Mon info sur Maxt/Theotv accueille Laura Christensen pour évoquer « The Way » et la confection de ses patchworks en lien avec ce chemin de croix. Exceptionnellement, cette émission est d’ores et déjà disponible sur lafreetv.

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

Agenda

Événements suivants

TheoTV (mercredi 20h)

20 janvier

  • «La terre, mon amie» avec Roger Zürcher (Ciel! Mon info)
  • «Repenser la politique» avec Nicolas Suter (One’Talk)

27 janvier

  • «La méditation contemplative» avec Jane Maire
  • «Vivre en solobataire» avec Sylvette Huguenin (One’Talk)

TheoTV en direct

myfreelife.ch

  • La 11ème plaie d’Egypte (4/9)

    Lun 02 août 2021

    Il y a les référentiels que l’on convoque pour parler du Covid 19, mais aussi des objets. Isabelle Donegani, soeur catholique de Saint-Maurice, prend une tête en terre qu’elle a elle-même façonnée : « Je lui ai faite de belles oreilles pour symboliser ce que l’on doit entendre. Et peut-être aujourd’hui plus que jamais ! »

  • « Le handicap n’est pas une punition ! »

    Ven 09 juillet 2021

    Membre de l’Eglise évangélique de Gimel (FREE), Sylvie Gallay, 53 ans, a deux enfants, dont un fils aîné de 24 ans atteint d’autisme et d’épilepsie grave. Cette enseignante de formation appelle de ses vœux un accueil des personnes en situation de handicap non seulement à l’école, mais également au sein de nos Eglises. « Le handicap n’est pas une punition », estime-t-elle.

  • La 11ème plaie d’Egypte (2/9)

    Lun 05 juillet 2021

    Quel référentiel convoquer pour parler de la pandémie ? Et quelle implication a-t-elle eue sur la foi des croyantes et croyants ? Accompagnante spirituelle dans un home médicalisé, la protestante Marianne Guéroult parle d’une traversée du désert qui l’a tenue éloignée de ses proches.

  • "Subjectif!" épisode 10: Si la foi était un voyage?

    Ven 02 juillet 2021

    Découvrez aujourd'hui le dernier épisode d'une série de 10 capsules vidéo pour faire réfléchir sur la foi, au travers de questions parfois déroutantes posées à des chrétien·ne·s romand·e·s et au-delà. Des capsules de deux minutes environ à partager sans réserve sur tous les réseaux! une coproduction de La FREE, Médias-pro et DM.

eglisesfree.ch

eglise-numerique.org

point-theo.com

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !