Praz-Soleil : des perspectives réjouissantes pour Château-d’Oex

mercredi 28 septembre 2016

A Château-d’Oex, les activités de la Fondation Praz-Soleil connaissent un développement réjouissant. La construction du nouvel EMS devrait débuter début 2017 et l’acquisition de terrains supplémentaires ouvre de nouvelles perspectives pour l’avenir de cette œuvre sociale proche de la FREE.

« Il faut être un peu marathonien pour faire avancer ce projet ! » Philippe Randin est assis avec Didier Morier dans un portacabine qui jouxte la Maison d’accueil Praz-Soleil à Château-d’Oex, une des œuvres sociales de la FREE. Sur les longs murs, d’un côté un immense plan des constructions du futur Pôle santé du Pays d’Enhaut, de l’autre une grande photo couleur du projet de futur EMS de 50 lits de la fondation Praz-Soleil, avec des bâtiments dans les teintes brunes.

Février 2017 : début des travaux autour du nouvel EMS

Membre du conseil de fondation de Praz-Soleil et président de la Commission de construction du Pôle santé, Philippe Randin commente. Il y a tout d’abord le retard qu’a pris le projet du côté de l’Association de l’hôpital. « Mais cela ne devrait pas entraver l’avancée des travaux du projet de l’EMS de Praz-Soleil », rassure celui qui est aussi député au Grand Conseil vaudois. Didier Morier, membre lui aussi du conseil de fondation de Praz-Soeil et responsable d’une agence immobilière locale, explique que le conseil communal de Château-d’Oex a accepté en date du 23 juin de vendre deux parcelles à la fondation Praz-Soleil : le terrain à disposition devrait ainsi quasi tripler sur la parcelle de l’Etambeau. De quoi construire l’EMS qui appartiendra en propre à la fondation et les appartements protégés prévus : onze dans un premier bâtiment et 13 dans un second qui pourrait être construit à partir de 2019. « Si tout va bien avec le Conseil communal au sujet de la mise à l’enquête et du plan partiel d’affectation, et s’il n’y a pas d’oppositions des voisins, la construction pourrait commencer pour l’EMS de Praz-Soleil en février ou mars 2017. Et se terminer au deuxième trimestre 2019 », continue Philippe Randin.

Les raisons du retard

Le projet a pris du retard pour deux raisons en tout cas. Tout d’abord, l’Association de l’hôpital a dû faire face à quelques soucis structurels et financiers. De plus, ses responsables ont dû « parcourir » le même chemin que le conseil de fondation de Praz-Soleil voilà trois ans : faut-il rénover le bâtiment de l’hôpital et le mettre aux normes, ou purement et simplement le détruire et construire du neuf ? Après avoir pesé le pour et le contre, l’Association de l’hôpital est parvenue aux mêmes conclusions que Praz-Soleil : il est meilleur marché de construire du neuf !

Pour mener à bien ces projets de construction, la Fondation Praz-Soleil devra investir 18 millions de francs dont plus de 15 millions sont garantis par l’Etat de Vaud, via un financement par lit d’EMS construit. « De son côté, la Fondation Praz-Soleil devra trouver 2,4 millions de francs pour financer ce projet, ajoute Philippe Randin, par des emprunts ou par des dons. »

Un souffle nouveau dans la fondation

Les perspectives n’ont-elles pas changé depuis l’été 2015, date à laquelle la Fondation Praz-Soleil semblait concéder que son « navire amiral » serait à l’avenir Béthel à Blonay et plus Praz-Soleil à Château-d’Oex ? Les deux membres du conseil de fondation acquiescent. L’acquisition de terrains supplémentaires ouvre des perspectives d’avenir. « Nous ne sommes plus dans une dynamique de recul à Château-d’Oex », souligne Philippe Randin. Et à Didier Morier de compléter : « C’est l’occasion de rappeler que l’ouverture d’autres antennes de la fondation en Suisse romande est aussi possible. Nous avons l’impression de répondre avec ces bâtiments et ces lieux de prise en charge à des demandes concrètes de l’Etat et de la société, qui correspondent à notre mandat : prendre soin des personnes fragilisées ou âgées de chez nous ! »

Serge Carrel

  • Encadré 1:

    En bref

    Jacques Guignard, le directeur ad intérim de la Maison d’accueil Praz-Soleil, a obtenu son diplôme fédéral de gestion hospitalière.

    Olivier Cretegny, l’ancien aumônier de la Maison d’accueil, rejoint le conseil de la fondation Praz-Soleil.

Serge Carrel

Serge Carrel est au bénéfice d’une formation double: théologique et journalistique. Après dix ans de pastorat en France et en Suisse romande, il a travaillé huit ans comme journaliste aux émissions religieuses de la RTS. Aujourd’hui formateur d’adultes et journaliste en lien avec la Fédération romande d’Eglises évangéliques (FREE), il essaie de tirer le meilleur parti de ce double ancrage. Que ce soit dans le cadre du FREE COLLEGE, de lafree.ch, de Vivre ou de la fenêtre chrétienne de MaxTV.

Formation reçue

Master en théologie (UNIL, 1986)
Centre romand de formation des journalistes (RP, 1996)

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

TheoTV (mercredi 20h)

20 janvier

  • «La terre, mon amie» avec Roger Zürcher (Ciel! Mon info)
  • «Repenser la politique» avec Nicolas Suter (One’Talk)

27 janvier

  • «La méditation contemplative» avec Jane Maire
  • «Vivre en solobataire» avec Sylvette Huguenin (One’Talk)

TheoTV en direct

myfreelife.ch

  • Une expérience tchadienne « qui ouvre les yeux »

    Ven 20 janvier 2023

    Elle a 19 ans, étudie la psychologie à l’Université de Lausanne, et vient de faire un mois de bénévolat auprès de jeunes de la rue à N’Djaména. Tamara Furter, de l’Eglise évangélique La Chapelle (FREE) au Brassus, a découvert que l’on peut être fort et joyeux dans la précarité.

  • « Oui, la relève de l’Eglise passe par les femmes »

    Ven 16 septembre 2022

    Nel Berner, 52 ans, est dans la dernière ligne droite de ses études en théologie à la HET-PRO. Pour elle, la Bible est favorable au ministère féminin. Et les communautés doivent reconnaître avoir besoin tant d’hommes que de femmes à leur tête.

  • Prostitution à Zurich : l’Eglise en première ligne

    Mar 23 août 2022

    Entre 3'000 et 5'000 personnes se prostituent dans des conditions indignes à Zurich, où une passe oscille entre 20 et 50 francs. En cause : la pauvreté aggravée par la pandémie, épinglent Sœur Ariane et le prêtre Karl Wolf, qui leur apportent quotidiennement nourriture et chaleur humaine. Un reportage diffusé dimanche 28 août dans Hautes Fréquences, sur RTS La Première.

  • « Auras-tu été toi ? »

    Lun 20 juin 2022

    Elle puise dans le judaïsme de quoi nourrir sa foi chrétienne. La théologienne et pasteure Francine Carrillo écoute, calligraphie et fait parler les lettres hébraïques qui, selon elle et avec toute la tradition juive, sont porteuses de sens et d’espérance. Rencontre.

eglisesfree.ch

  • FREE : une première « Journée stratégique »

    Ven 03 février 2023

    Les personnes qui exercent un rôle dans la FREE se sont réunies en janvier pour réfléchir à la mise en œuvre de la nouvelle « gouvernance à autorité distribuée » (1). Retour sur une « Journée stratégique » conviviale et studieuse.

  • Commission Afrique et Moyen-Orient

    Lun 16 novembre 2020

    En lien avec les Œuvres et Eglises concernées et avec les autres commissions géographiques (Asie et Europe), la commission Afrique-Moyen Orient (CAMO) a pour objectif d'accompagner (écouter, conseiller, soutenir, encourager, visiter...) les envoyés avant, pendant et après leur engagement en Afrique et au Moyen-Orient.

  • Gouvernance partagée à la FREE: 4 postes sont mis au concours

    Jeu 16 décembre 2021

    Après bientôt une année de discussion et de réflexion, la Rencontre Générale de la FREE a donné son feu vert pour la première étape concrète du changement de gouvernance de la FREE: la restructuration du poste de Secrétaire général, créé en 2007 lors de la fusion de la FEEL et des AESR, en plusieurs postes de Responsables de secteurs - de cercles comme on le dira dorénavant. Si certains d'entre eux restent bénévoles (comme l'Administration ou la Mission), 3 d'entre eux vont devenir salariés, entre 25 et 40%.

  • Rencontre générale de la FREE : vers une transformation radicale du poste de Secrétaire général

    Lun 29 novembre 2021

    La Rencontre générale de la FREE, qui s’est tenue le 27 novembre 2021 à Lonay, a décidé de transformer le poste de Secrétaire général en une équipe de « coordinateurs ». Cette évolution, ainsi que l’introduction progressive de la gouvernance partagée, devrait rendre la gestion de la FREE plus souple et plus accessible aux jeunes générations.

eglise-numerique.org

point-theo.com

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !