jeudi, 10 décembre 2015 00:08

Olivier Cheuwa : « Dieu s’invite lorsqu’on prend le temps d’être sensible à la solitude »

Written by

Olivier Cheuwa est chanteur-compositeur d’origine camerounaise. Etabli en Suisse depuis 4 ans, il partage sa foi par sa musique. Pour ce multi-déraciné, s’arrêter, échanger, rassembler des solitudes ouvre un espace pour Dieu.

10-cheuwa-article

En cadeau : « Le goût de vivre » du CD « Le retour »

Pour moi, Dieu s'invite à la fête lorsqu'on prend le temps de s'arrêter, de regarder autour de soi, d'échanger, de partager un repas, d'être sensible à la solitude de ceux qui nous entourent. J'ai grandi au Cameroun avant d'émigrer au Canada, puis en Suisse. Le fait d'avoir quitté mon pays, d'avoir été déraciné loin de ma famille d'origine, m’a rendu sensible à l'importance des relations humaines.

75 à la fête !

Il y a une dizaine d'années, alors que j'habitais à Montréal, j'en ai eu marre de fêter Noël en petit comité, à coté de beaucoup de gens seuls. J'ai donc décidé d'organiser la fête et d'inviter des amis. La première année, nous étions cinq. L'année suivante, nous étions 75. Il m'a fallu louer une salle de conférence dans un hôtel.

Parmi les participants, il y avait beaucoup d'étrangers. Ceux-ci vivaient au Canada, loin de leur famille. Mais j'ai été surpris de rencontrer également pas mal de Québécois seuls. Dans cette assemblée, il y avait des croyants et des autres. C'était « tout public ».

Durant cette fête de Noël, nous avons eu de bons échanges, joyeux et respectueux. J'ai contribué en chantant. Il y avait une ambiance du tonnerre. L'agent de sécurité qui surveillait la soirée m'a dit, après la fête, que son travail n'avait jamais été aussi facile.

Une idée à reprendre

Depuis que je suis en Suisse, je n'ai pas organisé de telles fêtes. Mais, en y réfléchissant, je crois que j'ai envie de recommencer – pas cette année, par manque de temps, mais peut-être une prochaine. Dans quelques jours, peu avant Noël, je parraine un festival de gospel au palais des sports de Yaoundé au Cameroun.

Le site internet d'Olivier Cheuwa.

Additional Info

  • Commentaires: Activer
  • Disponibilités (jours): 30
  • Nom de jours ou l'article est payant: 90
  • Encadré 1:

    Olivier Cheuwa : bio express

    Olivier Cheuwa est marié à Flavie Crisinel-Cheuwa et père d'une petite fille. Né en 1975 à Douala (Cameroun), il a 16 ans lorsqu'il déménage à Montréal (Canada) avec sa famille. Il effectue une formation de laborantin et se joint au groupe Jireh Gospel Choir.

    Son premier album, intitulé Nouveau départ, sort en 2004. Depuis, quatre autres albums ont paru : Live à Bruxelles (2006), Mon idéal (2009), En Live (2011) et Le Retour (2013).

    Olivier s'est installé dans les environs de Lausanne en 2011. Il enseigne le chant à l'école de musique Psalmodia à Crissier, ainsi qu'en privé. Il est également coach vocal pour des personnes qui désirent apprendre à utiliser leur voix – par exemple des chefs d’entreprise ou des journalistes.

eglisesfree.ch

LAFREE.INFO

  • Vaud-coronavirus : la distance sociale de 1,5 mètre doit être respectée dans les lieux de culte

    Ven 10 juillet 2020

    Les Eglises évangéliques vaudoises doivent modifier leurs pratiques lors des cultes qu’elles organisent. Fini la disposition « une chaise sur deux en quinconce ». L’établissement de listes de participants est requis.

  • Vevey, le 9 septembre: projection d’un documentaire produit par Christophe Hanauer sur les 7 Eglises de l’Apocalypse

    Ven 10 juillet 2020

    Le mercredi 9 septembre, Christophe Hanauer présentera au cinéma Astor à Vevey en première mondiale les deux premiers épisodes du documentaire « Les 7 Eglises de l’Apocalypse ». L’occasion de faire le point avec un producteur, passionné de la Bible, qui s’est rendu en Grèce et en Turquie pour inscrire le livre de l’Apocalypse dans son contexte historique. Images magnifiques et rencontres stimulantes de divers spécialistes !

  • Le «monde d’après»: le regard de Frédéric Baudin, pasteur et écologue

    Mer 08 juillet 2020

    La pandémie de Covid-19 a marqué notre printemps de manière indélébile. Elle a posé une rupture entre le monde d’avant et le monde d’après. Beaucoup se sont lancés dans des développements sur ce qui devrait changer à la suite de l’apparition de ce virus. Frédéric Baudin, écologue et pasteur dans l’Eglise évangélique libre d’Aix-en-Provence (F), présente ici comment cette crise offre une opportunité de changements. Entretien.

  • Dimanche 12 juillet: les cultes en ligne proposés par les Eglises FREE et d’autres ressources

    Jeu 09 juillet 2020

    La pandémie bouscule le quotidien de chacun et nous pousse à vivre l'Eglise autrement. Plusieurs Eglises ont repris les cultes en présentiel, tandis que d'autres, en parallèle, continuent de proposer les cultes en ligne. Vous êtes à la recherche d'un culte ce dimanche, parce que votre communauté a renoncé à se retrouver? Lafree.info vous propose des offres de remplacement issues des Eglises membres de la FREE ou d'autres communautés. Nous vous souhaitons un bon culte virtuel !

Instagram

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !