Catherine Berney : quand la musique se fait Passion

jeudi 26 mars 2009
Cantatrice, Catherine Berney a créé le chœur Laudate Deum et le dirige depuis 12 ans. Juste avant Pâques, les 27 et 31 mars, son choeur interprète le Requiem de Mozart à la cathédrale de Lausanne et au Victoria Hall de Genève. Un rendez-vous à ne pas manquer !

A 51 ans, Catherine Berney ne chante plus en public. La musique n’en reste pas moins essentielle dans sa vie; et c’est au moyen de son chœur Laudate Deum qu’elle vit et communique qui elle est et ce qu’elle croit. Les quatre séries de concerts qu’elle met chaque année sur pied sont à chaque fois des moments de grande émotion.

Une nouvelle approche des requiem
« J’ai toujours été dérangée par les textes des requiem où l’on prie pour les morts. Mais depuis que j’ai vécu des morts proches, notamment la mort brutale de mon frère, j’ai réalisé que j’avais envie de prier pour lui. Oui, j’ai compris que j’avais envie de parler à Dieu des personnes que j’ai aimées et qui sont parties. » Depuis cette séparation, Catherine Berney a pu aborder les requiem de façon différente. « Et j’ai eu un immense bonheur à travailler ce Requiem de Mozart et à écouter le chœur le chanter! »
Les 80 chanteurs de Laudate Deum viennent d’horizons divers. « Ils sont totalement différents les uns des autres, c’est fabuleux. Il y a des jeunes de 20 ans et des plus âgés, jusqu’à 70 ans, et toutes ces voix ont des couleurs bien spécifiques. C’est la rencontre de ces différences qui donne une teinte magnifique. » Et cette femme de poursuivre avec flamme : « Quelqu’un qui chante la passion du Christ le fait avec ce qu’il vit, avec ce qu’il comprend aujourd’hui de sa vie, de Dieu. Et on est tous en chemin. On a tous besoin de comprendre le sens de sa destinée, de comprendre Celui que l’on peut appeler le « Tout Autre ». Et là, la musique nous parle. Elle peut nous blesser, mais elle peut nous aider à comprendre qui l’on est et nous guérir. »

Des « kreuzige » qui deviennent coups de marteau
Des expériences fortes vécues au moyen de la musique, Catherine Berney en a des valises pleines. Elle se souvient par exemple avoir chanté, à 25 ans, la Petite Messe solennelle de Rossini. Cette version était interprétée avec orchestre dans une cathédrale de Lausanne bondée : « C’était lors du Festival de la Cité. Chanter la crucifixion et la passion du Christ m’a alors bouleversée. J’ai ressenti, là, un tout petit peu, ce qu’avait dû être cette mort à la croix. » Et puis comme cheffe de chœur, elle évoque un passage de la Passion selon St-Jean de Jean-Sébastien Bach, quand le chœur chante « kreuzige » - « crucifie » de façon terriblement agressante. « Quand je dirigeais le chœur, à ce moment-là, j’entendais les coups de marteau... C’était vraiment affreux. Affreux, mais saisissant, vous comprenez ? »

Gabrielle Desarzens

Publicité
  • Une votation qui défie les milieux évangéliques

    Une votation qui défie les milieux évangéliques

    Le peuple suisse se prononce le 9 février sur l’extension de la norme pénale antiraciste à l’homophobie. Pour nourrir le débat, Marc Früh, responsable de l’Union démocratique fédérale (UDF) en Suisse romande, à l’origine du référendum qui combat cet ajout à l’article 261 bis du code pénal, et André Varidel, chrétien homosexuel issu des milieux évangéliques, répondent à trois questions.

    vendredi 24 janvier 2020
  • Le Sahel et ses tensions religieuses s’invitent au WEF

    Le Sahel et ses tensions religieuses s’invitent au WEF

    Le forum de Davos s’ouvre aujourd’hui mardi 21 janvier. Le Sahel et ses tensions religieuses y seront pour la première fois l’objet d’une conférence, organisée notamment par l’Alliance évangélique mondiale.

    mardi 21 janvier 2020
  • Tempête religieuse au Monténégro juste avant le Noël orthodoxe

    Tempête religieuse au Monténégro juste avant le Noël orthodoxe

    Une loi sur la liberté religieuse enflamme le Monténégro, petit pays balkanique aux trois quarts orthodoxe. Les centaines de monastères et les nombreuses terres de l’Eglise orthodoxe serbe, majoritaire, pourraient tout bonnement passer aux mains de l’Etat. Noël, que les orthodoxes célèbrent ce mardi 7 janvier, s’annonce tempétueux.

    lundi 06 janvier 2020
  • "Il faut que les chrétiens reviennent vivre au Proche-Orient"

    "Il faut que les chrétiens reviennent vivre au Proche-Orient"

    Il a maintes fois risqué mourir d’une balle perdue. Au cœur du chaos syrien, dans la ville de Homs, le prêtre syrien Ziad Hilal est resté pendant les 8 années de guerre. « Parce qu’on ne quitte pas les gens quand ils passent par un temps difficile. » A la veille de Noël, il dit ne pas pouvoir imaginer un christianisme sans ses racines au Proche-Orient, « où Jésus est né, a marché et annoncé la Bonne Nouvelle. Il faut que les chrétiens reviennent y vivre ! »

    dimanche 22 décembre 2019

eglisesfree.ch

  • Lieux de culte : plutôt adaptés que neutres

    Mer 18 décembre 2019

    « Pour être missionnels, doit-on désacraliser nos lieux de culte ? » Tel était le thème de réflexion de l’après-midi, lors de la Rencontre générale de la FREE, le 23 novembre 2019 à Nyon. Cette réflexion a été introduite, le matin, par une méditation de Myriam Matthey, pasteure dans l’Eglise évangélique « La Fraternelle », à Nyon. Ensuite, durant l’après-midi, une table ronde a rassemblé Marc Gallay, pasteur dans l’Eglise évangélique de Lonay, François Kunz, architecte à Genève et Jacques André, pasteur dans l’Eglise évangélique de Cologny. Il ne sera, semble-t-il, pas nécessaire de « désacraliser » nos lieux de cultes et de les transformer en salles polyvalentes pour les rendre missionnels. Par contre, ils auront souvent besoin d’être adaptés.

  • Rencontre générale: vers un nouveau modèle de financement de la FREE

    Mer 18 décembre 2019

    La Rencontre générale de la FREE, dans sa nouvelle formule, a en bonne partie été consacrée à la présentation d’un nouveau modèle de financement. Quant au thème de réflexion de la journée, il était consacré aux bâtiments d’Eglises, leurs caractéristiques « missionnelles » ou non.

  • Inondations au sud du Laos: le riz vient à manquer dans certains villages

    Jeu 05 décembre 2019

    Les inondations du début du mois de septembre dernier dans les six provinces du sud Laos sont passées inaperçues pour la majorité des Européens. Trois mois après, les cicatrices laissées par cette catastrophe restent profondes.

  • Soutenez l'Action de Noël 2019 au Sénégal et en France

    Jeu 05 décembre 2019

    Vous pouvez soutenir ces deux projets et obtenir des informations supplémentaires à leur sujet sur les sites internet www.eglisesfree.ch et www.sme-suisse.org.

LAFREE.INFO

Instagram

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !