Gérard Eschmann et Jean-Pierre Gagnebin: un tandem de l’amitié

lundi 29 juin 2009
Gérard Eschmann et Jean-Pierre Gagnebin de l’Eglise évangélique de Tavannes se retrouvent régulièrement pour faire du tandem. Cela permet à Gérard, aveugle, de pratiquer un sport et à Jean-Pierre de pratiquer utilement son sport préféré. Histoire d’un coup de pouce qui devient une amitié.

Gérard Eschmann et Jean-Pierre Gagnebin sillonnent les routes en tandem depuis qu’ils ont fait connaissance en 1997. Au début, il s’agissait pour Gérard, aveugle depuis l’âge de 30 ans, de pratiquer un sport avec l’aide d’une personne voyante. Mais au fil des années, des entraînements et des courses, l’histoire d’un service rendu est devenue celle d’une amitié.
«Nous avons vécu des défis toujours plus grands en participant à des courses de tandems toujours plus importantes, se souvient Jean-Pierre. Il y a eu une course dans le Beaujolais, puis la «Rominger» en Valais, celle de Courrendlin à Bourg-Saint-Pierre en 2003, sous la canicule, et les grandes virées de Berlin à Zurich, de Mayence à Rome». Ces courses visent à faire connaître la rétinite, la maladie qui a rendu Gérard aveugle.

Une vie chamboulée par la maladie
Gérard Eschmann a 56 ans. Il habite à Courrendlin dans le Jura bernois. Après sa scolarité, il a effectué un apprentissage de menuisier. A 18 ans, il obtient son permis de conduire. C’est à ce moment qu’il a constaté un problème au niveau de sa vue. A 20 ans, il a appris qu’il souffrait de rétinite pigmentaire et qu’il allait devoir renoncer à sa voiture, à son métier, aux rêves que l’on forme à cet âge-là.
«Cela a été un temps très difficile, se souvient Gérard. J’ai eu des moments de profonde révolte». Après le moment pénible du diagnostic est venu celui des tracasseries administratives qui ont accompagné la perte de l’emploi et la constitution d’un dossier pour l’Assurance invalidité (AI). «Il s’agissait d’une situation humiliante», admet Gérard.
Lorsque la perspective d’une autre formation est apparue, Gérard a découvert de nouvelles motivations. «On rencontre d’autres handicapés et cela aide», explique-t-il. Aujourd’hui, il exerce le métier de kinésithérapeute à Delémont. Issu d’une famille ouvrière catholique et croyante, il mesure combien sa foi et son éducation lui permettent de s’accrocher au lieu de se révolter ou de devenir amer.
Gérard pratique le ski en hiver, accompagné d’un guide. Mais il apprécie particulièrement le tandem, un sport très bien adapté pour un aveugle. «J’aime me dépenser dans les vallées du Jura, admet-il. J’aime saisir l’atmosphère des lieux».

Un coup de main qui comble son auteur
Jean-Pierre Gagnebin, 48 ans, est facteur dans la vallée de Tavannes. Marié depuis 18 ans, père de 3 enfants, membre du conseil de l’Eglise évangélique FREE de Tavannes, il a effectué un apprentissage de boulanger-pâtissier avant de découvrir son allergie à la farine. Grand amateur de vélo, il a participé au «Tour du Jura», au «Championnat de Zurich», à la «Wysam 333» entre Orbe et Lyss... en général 15 à 20 courses par années.
Jean-Pierre s’est mis au tandem pour accompagner Gérard... et il y trouve largement son compte. Il confie: «Le vélo, c’est bien, mais solitaire. Le tandem apporte l’effort en équipe, l’entraide et le partage. J’aime beaucoup cela.» Ainsi, Jean-Pierre ne conçoit pas son engagement comme un service, mais comme une amitié partagée. Il précise: «Ce n’est plus une histoire valide-handicapé !»
Claude-Alain Baehler

  • Encadré 1: La rétinite pigmentaire
    La rétinite pigmentaire est une maladie génétique de l’œil. Elle survient généralement chez des personnes âgées de dix à vingt ans. Le premier symptôme est une baisse de la vision nocturne. Ensuite vient une diminution du champ visuel aboutissant à une vision «comme dans un tunnel». La cécité arrive vers l’âge de 40 ans. Aucun traitement n’existe actuellement.
Publicité

eglisesfree.ch

LAFREE.INFO

  • Vaud-coronavirus : la distance sociale de 1,5 mètre doit être respectée dans les lieux de culte

    Ven 10 juillet 2020

    Les Eglises évangéliques vaudoises doivent modifier leurs pratiques lors des cultes qu’elles organisent. Fini la disposition « une chaise sur deux en quinconce ». L’établissement de listes de participants est requis.

  • Vevey, le 9 septembre: projection d’un documentaire produit par Christophe Hanauer sur les 7 Eglises de l’Apocalypse

    Ven 10 juillet 2020

    Le mercredi 9 septembre, Christophe Hanauer présentera au cinéma Astor à Vevey en première mondiale les deux premiers épisodes du documentaire « Les 7 Eglises de l’Apocalypse ». L’occasion de faire le point avec un producteur, passionné de la Bible, qui s’est rendu en Grèce et en Turquie pour inscrire le livre de l’Apocalypse dans son contexte historique. Images magnifiques et rencontres stimulantes de divers spécialistes !

  • Le «monde d’après»: le regard de Frédéric Baudin, pasteur et écologue

    Mer 08 juillet 2020

    La pandémie de Covid-19 a marqué notre printemps de manière indélébile. Elle a posé une rupture entre le monde d’avant et le monde d’après. Beaucoup se sont lancés dans des développements sur ce qui devrait changer à la suite de l’apparition de ce virus. Frédéric Baudin, écologue et pasteur dans l’Eglise évangélique libre d’Aix-en-Provence (F), présente ici comment cette crise offre une opportunité de changements. Entretien.

  • Dimanche 12 juillet: les cultes en ligne proposés par les Eglises FREE et d’autres ressources

    Jeu 09 juillet 2020

    La pandémie bouscule le quotidien de chacun et nous pousse à vivre l'Eglise autrement. Plusieurs Eglises ont repris les cultes en présentiel, tandis que d'autres, en parallèle, continuent de proposer les cultes en ligne. Vous êtes à la recherche d'un culte ce dimanche, parce que votre communauté a renoncé à se retrouver? Lafree.info vous propose des offres de remplacement issues des Eglises membres de la FREE ou d'autres communautés. Nous vous souhaitons un bon culte virtuel !

Instagram

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !