Nina Hagen, l’icône punk, ressuscite

mercredi 31 mars 2010
Nina Hagen, la star allemande de la punk, a publié le 22 mars ses Confessions (Bekenntnisse), le récit de sa découverte de « Jésus, le plus grand amour de sa vie ». Cette icône sulfureuse punk avait surpris tout le monde en août 2009, lorsqu’elle s’était fait baptiser par le pasteur réformé Karl ter Horst. Histoire de résurrection.
« Ma décision de devenir membre de l’Eglise évangélique réformée est due en grande partie à ma rencontre du pasteur Karl ter Horst de Schüttorf », écrit Nina Hagen dans sa biographie Confessions (Bekenntnisse) qui est parue le 22 mars aux éditions Pattloch à Munich.
Le pasteur et l’icône punk se sont rencontrés en 2006. Karl ter Horst avait attiré l’attention de Nina Hagen parce qu’il était actif dans le mouvement pour la paix des Eglises. Il est l’un des 4 pasteurs de la Paroisse évangélique réformée de Schüttorf qui compte 7000 membres dont 400 viennent régulièrement au culte. Cette ville de plus de 10'000 habitants est située à l’ouest de l’Allemagne, tout près de la frontière hollandaise.

Jésus guérit l’être intérieur
Nina Hagen a chanté pour la première fois à Schüttorf lors d’un gala de soutien à des objecteurs de conscience américains. Depuis lors Nina et Karl sont restés en contact. L’égérie punk a lu les livres de ter Horst (Comment Jésus guérit l’être intérieur, Les neuf sources du bonheur). Par la suite, Nina Hagen lui a demandé s’il ne serait pas d’accord de la baptiser.
Karl ter Horst se considère comme un « pacifiste radical ». C’est un point commun avec Nina Hagen. Il a conseillé des femmes de soldats allemands en service à l’étranger et accueilli des soldats américains qui ne voulaient plus faire la guerre. Il proteste contre les aéroports militaires en zone urbaine, milite contre l’utilisation de l’énergie nucléaire et se bat pour la démilitarisation de l’Allemagne. « L’Europe centrale doit devenir une zone désarmée » explique ter Horst. « Que les épées deviennent des socs de charrue ! » (Esaïe 2,4).

« La résurrection est pour nous primordiale ! »
Nina Hagen habite à Berlin, à quatre heures en Intercity de Schüttorf. Lorsqu’elle se rend dans cette ville de Basse-Saxe, elle est hébergée à la cure. « J’ai voulu faire la maligne avec le pasteur, alors que je n’y connaissais rien. Je lui ai parlé de mon Jésus, lui m’a parlé du sien. Il ne m’a poussée en rien. Il savait que Dieu me travaillait et s’est contenté de m’accompagner », se rappelle Nina Hagen en parlant de sa préparation au baptême. « Cette femme est tellement calée en théologie, on peut lui faire confiance », relève le pasteur ter Horst. « La résurrection est pour nous primordiale. Jésus est vivant ! »
 
Cinq enfants et Nina Hagen
Le 16 août 2009, 5 enfants ont été baptisés dans l’église réformée de Schüttorf. Après eux, Nina Hagen l’a aussi été. Cinq mois plus tard, lors du concert de Nouvel An de la paroisse, Nina Hagen est à nouveau accueillie à Schüttorf. Avec les 1200 personnes présentes, l’église est pleine à craquer. Il y a même plus de monde qu’à Noël ! Nina Hagen joue de la guitare et chante des gospels avec des collégiens et un chœur d’hommes.
Le 10 avril, Nina Hagen sera de retour dans cette église pour parler de son livre et expliquer comment elle est devenue chrétienne. Elle présentera son nouveau CD avec des chants de gospel, avant de commencer une tournée en Allemagne. « Jésus a sonné le tocsin dans ma vie », souligne-t-elle.

Huhn von Karsten

Cet article intitulé « Wie sich ein Pastor & die Punk-Ikone fanden » est paru dans l’édition du 17 mars du magazine
Idea-Spektrum. Il est traduit avec autorisation (lafree.ch).

Publicité
  • Une votation qui défie les milieux évangéliques

    Une votation qui défie les milieux évangéliques

    Le peuple suisse se prononce le 9 février sur l’extension de la norme pénale antiraciste à l’homophobie. Pour nourrir le débat, Marc Früh, responsable de l’Union démocratique fédérale (UDF) en Suisse romande, à l’origine du référendum qui combat cet ajout à l’article 261 bis du code pénal, et André Varidel, chrétien homosexuel issu des milieux évangéliques, répondent à trois questions.

    vendredi 24 janvier 2020
  • Le Sahel et ses tensions religieuses s’invitent au WEF

    Le Sahel et ses tensions religieuses s’invitent au WEF

    Le forum de Davos s’ouvre aujourd’hui mardi 21 janvier. Le Sahel et ses tensions religieuses y seront pour la première fois l’objet d’une conférence, organisée notamment par l’Alliance évangélique mondiale.

    mardi 21 janvier 2020
  • Tempête religieuse au Monténégro juste avant le Noël orthodoxe

    Tempête religieuse au Monténégro juste avant le Noël orthodoxe

    Une loi sur la liberté religieuse enflamme le Monténégro, petit pays balkanique aux trois quarts orthodoxe. Les centaines de monastères et les nombreuses terres de l’Eglise orthodoxe serbe, majoritaire, pourraient tout bonnement passer aux mains de l’Etat. Noël, que les orthodoxes célèbrent ce mardi 7 janvier, s’annonce tempétueux.

    lundi 06 janvier 2020
  • "Il faut que les chrétiens reviennent vivre au Proche-Orient"

    "Il faut que les chrétiens reviennent vivre au Proche-Orient"

    Il a maintes fois risqué mourir d’une balle perdue. Au cœur du chaos syrien, dans la ville de Homs, le prêtre syrien Ziad Hilal est resté pendant les 8 années de guerre. « Parce qu’on ne quitte pas les gens quand ils passent par un temps difficile. » A la veille de Noël, il dit ne pas pouvoir imaginer un christianisme sans ses racines au Proche-Orient, « où Jésus est né, a marché et annoncé la Bonne Nouvelle. Il faut que les chrétiens reviennent y vivre ! »

    dimanche 22 décembre 2019

eglisesfree.ch

  • Lieux de culte : plutôt adaptés que neutres

    Mer 18 décembre 2019

    « Pour être missionnels, doit-on désacraliser nos lieux de culte ? » Tel était le thème de réflexion de l’après-midi, lors de la Rencontre générale de la FREE, le 23 novembre 2019 à Nyon. Cette réflexion a été introduite, le matin, par une méditation de Myriam Matthey, pasteure dans l’Eglise évangélique « La Fraternelle », à Nyon. Ensuite, durant l’après-midi, une table ronde a rassemblé Marc Gallay, pasteur dans l’Eglise évangélique de Lonay, François Kunz, architecte à Genève et Jacques André, pasteur dans l’Eglise évangélique de Cologny. Il ne sera, semble-t-il, pas nécessaire de « désacraliser » nos lieux de cultes et de les transformer en salles polyvalentes pour les rendre missionnels. Par contre, ils auront souvent besoin d’être adaptés.

  • Rencontre générale: vers un nouveau modèle de financement de la FREE

    Mer 18 décembre 2019

    La Rencontre générale de la FREE, dans sa nouvelle formule, a en bonne partie été consacrée à la présentation d’un nouveau modèle de financement. Quant au thème de réflexion de la journée, il était consacré aux bâtiments d’Eglises, leurs caractéristiques « missionnelles » ou non.

  • Inondations au sud du Laos: le riz vient à manquer dans certains villages

    Jeu 05 décembre 2019

    Les inondations du début du mois de septembre dernier dans les six provinces du sud Laos sont passées inaperçues pour la majorité des Européens. Trois mois après, les cicatrices laissées par cette catastrophe restent profondes.

  • Soutenez l'Action de Noël 2019 au Sénégal et en France

    Jeu 05 décembre 2019

    Vous pouvez soutenir ces deux projets et obtenir des informations supplémentaires à leur sujet sur les sites internet www.eglisesfree.ch et www.sme-suisse.org.

LAFREE.INFO

Instagram

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !