La Grange à l'Auberson: les Ferrari en partance pour le Brésil

lundi 18 avril 2016

Katia et David Ferrari, les gérants de la maison d'accueil « La Grange », partent pour le Brésil. Il s'agit pour eux d'un nouvel appel.

Après avoir géré durant huit ans la maison d'accueil « La Grange », à l'Auberson, Katia et David Ferrari se préparent à quitter la Suisse. « Nous avons reçu un appel de Dieu pour le Brésil, précise Katia. Nous ne savons pas encore exactement ce que nous allons y faire. Mais nous avons quelques projets, en particulier auprès d'enfants en difficultés. » A 50 ans chacun, Katia et David Ferrari partent donc à la découverte d'une nouvelle étape de leur vie.

Katia a grandi au sud du Brésil. Elle y a fait des étude d'administration et de commerce international. A 26 ans, elle est allée apprendre l'anglais en Grande-Bretagne avant de s'arrêter à Genève comme fille au pair. C'est là qu'elle a rencontré son mari David, un commerçant de Founex. « Après les naissances de nos trois garçons, nous sommes partis vivre au Brésil, puis aux Etats-Unis », précise Katia. En 2008, la famille est arrivée à Sainte-Croix « parce que c'était un endroit idéal pour des gens pas riches. Et, en plus, il y avait de bonnes infrastructures pour les enfants et la possibilités de skier ! »

Tombés dans « l'entonnoir de Dieu »

Pendant que Katia et David cherchaient du travail, les trois adolescents faisaient la connaissance du groupe de jeunes de l’Eglise évangélique (FREE) de Sainte-Croix. Quelque temps plus tard, ils ont informé leurs parents de leur désir de se faire baptiser. « On était croyants et on lisait la Bible, précise Katia. Mais nos enfants nous ont vraiment poussés dans la foi, et nous sommes tombés dans l'entonnoir de Dieu ! »

Les parents ont accompagné leurs jeunes à l’Eglise. Là, ils ont fait la connaissance de Herbert Holland qui leur a lancé : « Vous cherchez du travail et une occasion de servir Dieu ? Moi je cherche des intendants pour La Grange ». C'est ainsi que la famille s'est installée à l'Auberson. David a pris le bureau et Katia le reste, y compris, parfois, la cuisine. Son rôti de porc aux champignons y est très apprécié.

A l'Auberson, Katia et David ont été marqués par de belles rencontres : des groupes de chrétiens, des jeunes, des sportifs, des pèlerins sur la Via Francigena (1), des demandeurs d'asile, des familles. Ils prendront l'avion pour le Brésil le 30 novembre. Leurs trois fils, Jérémy, Noé et Nathan, aujourd'hui jeunes adultes, sont contents pour leurs parents. Mais leurs engagements sont actuellement en Suisse : l'un est ferronnier d'art, l'autre informaticien et le troisième étudiant en théologie.

(1) La via Francigena (la voie qui vient de France) est un itinéraire de pèlerinage reliant Cantorbéry à Rome en quelque 80 étapes. Tout comme le chemin de Compostelle, elle est une importante voie de pèlerinage depuis le Moyen Age.

  • Encadré 1:

    La Grange : offre d'emploi pour un nouveau couple de gérants

    L’association La Grange cherche un couple de gérants, résident et à temps plein. Qualités recherchées : sens de l'accueil, disponibilité, esprit d’initiative, capacités dans la gestion hôtelière. Lieu : La Grange, Grand'Rue 47, 1454 L'Auberson, Suisse. Condition : salaire équivalent au barème de la FREE. Date d’entrée en fonction : 1er novembre 2016.

    Pour recevoir le cahier des charges et d’autres informations, les personnes intéressées sont priées de contacter l'un des responsables suivants : Olivier Guignard, rue de la Conversion 1, 1450 Ste-Croix, tél : 024 454 15 19 ou 079 316 64 39, courriel : oetdguignard@bluewin.ch ; Françoise Huguelet, ch. de la Fontaine 6c, 1260 Nyon, tél. 079 743 15 61, courriel : fhuguelet@gmail.com.

Publicité
  • Surmonter les abus au fil d’un conte

    Surmonter les abus au fil d’un conte

    Il était une fois… une enfant abusée, dont les larmes sont recueillies par une grenouille qui l’accompagne jusqu’au Roi d’un royaume fabuleux. Dans cette histoire, la psychologue Priscille Hunziker parle de la prise en compte de la souffrance. « Le voyage que fait la petite Emmy, c’est la métaphore d’un accompagnement psycho-spirituel », dit-elle mercredi 6 avril. Rencontre.

    jeudi 07 avril 2022
  • Noël, ou devenir des sauveurs sur les pas de Jésus

    Noël, ou devenir des sauveurs sur les pas de Jésus

    Au Liban, les habitants vivent l’intensité de la vie face à l’intensité de la mort, selon les mots du théologien et prêtre maronite Fadi Daou rencontré à Genève. Il invite notamment ses concitoyens à devenir des sauveurs… sur les pas de Jésus.

    mardi 21 décembre 2021
  • Noël, ou sortir de nos jugements

    Noël, ou sortir de nos jugements

    Thierry Lenoir est aumônier à 100% à la clinique de La Lignière à Gland. Cet ancien pasteur adventiste parle de l’esprit de Noël en termes de jugements moraux, sociaux et religieux à mettre de côté. Une réflexion qu’il partage dans l’émission Hautes Fréquences diffusée dimanche 19 décembre à 19 heures sur RTS La Première.

    mercredi 15 décembre 2021
  • « Votre couple a 2, 10, 30 ans au compteur ? Prenez-en soin ! »

    « Votre couple a 2, 10, 30 ans au compteur ? Prenez-en soin ! »

    On investit dans nos carrières professionnelles, dans nos maisons… mais pas assez dans notre couple. C’est le constat que dressent Marc et Christine Gallay, le couple pastoral de l’église évangélique (FREE) de Lonay. Qui pratique avec bonheur une méthode dite « Imago », qui met la cellule de base créée par Dieu à l’honneur. Rencontre.

    lundi 01 novembre 2021
  • « J’ai été un bébé volé du Sri Lanka »

    « J’ai été un bébé volé du Sri Lanka »

    Il y a quelques années, un trafic d’enfants proposés à l’adoption à des couples suisses secouait l’actualité. Sélina Imhoff, 38 ans, pasteure dans l’Eglise évangélique (FREE) de Meyrin, en a été victime. Elle témoigne avoir appris à accepter et à avancer, avec ses fissures, par la foi. Et se sentir proche du Christ né, comme elle, dans des conditions indignes. [Cet article a d'abord été publié dans Vivre (www.vivre.ch), le journal de la Fédération romande d'Eglises évangéliques.]

  • Pour les Terraz et les Félix, des choix porteurs de vie

    Pour les Terraz et les Félix, des choix porteurs de vie

    Abandonner la voiture et emménager dans une coopérative d’habitation ?... Deux couples de l’Eglise évangélique (FREE) de Meyrin ont fait ces choix qu’ils estiment porteurs de vie. « Le rythme plus lent du vélo a vraiment du sens pour moi », témoigne Thiéry Terraz, qui travaille pour l’antenne genevoise de Jeunesse en mission. « Je trouve dans le partage avec mes voisins ce que je veux vivre dans ma foi », lui fait écho Lorraine Félix, enseignante. Rencontres croisées. [Cet article a d'abord été publié dans Vivre (www.vivre.ch), le journal de la Fédération romande d'Eglises évangéliques.]

    vendredi 22 septembre 2023
  • Vivian, une flamme d’espoir à Arusha

    Vivian, une flamme d’espoir à Arusha

    Vivian symbolise l’espoir pour tous ceux que la vie malmène. Aujourd’hui, cette trentenaire tanzanienne collabore comme assistante de direction au siège de Compassion à Arusha, en Tanzanie. Mais son parcours de vie avait bien mal débuté… Nous avons rencontré Vivian au bureau suisse de l’ONG à Yverdon, lors de sa visite en mars dernier. Témoignage.

    jeudi 15 juin 2023
  • « Auras-tu été toi ? »

    « Auras-tu été toi ? »

    Elle puise dans le judaïsme de quoi nourrir sa foi chrétienne. La théologienne et pasteure Francine Carrillo écoute, calligraphie et fait parler les lettres hébraïques qui, selon elle et avec toute la tradition juive, sont porteuses de sens et d’espérance. Rencontre.

    lundi 20 juin 2022

eglisesfree.ch

LAFREE.INFO

Instagram

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !