Marc et Catherine Lebreuil : Partir au Laos pour aimer et aider son prochain

lundi 17 août 2009
Les volets de l’appartement sont déjà fermés, de lourdes malles bouclées et les derniers cartons s’empilent : au moment de leur départ, Marc et Catherine Lebreuil expliquent pourquoi ils quittent Aubonne, pour rejoindre... le Laos !
« On voulait être au service des autres dans une optique de développement ». D’un naturel calme et réfléchi, Marc Lebreuil, 34 ans, ajuste ses lunettes. « Il faut être clair : nous ne sommes pas des missionnaires et n’avons d’ailleurs aucune compétence pastorale. J’ai personnellement le goût du voyage et j’aime aider les gens : ces 2 critères sont totalement présents dans le projet qui nous attend ! »

A la direction administrative du SFE
Marc et Catherine se sont rencontrés au Burkina Faso en 1999. Un mariage et trois enfants plus tard (leurs enfants sont aujourd’hui âgés de 5 ans et demi, 3 ans et demi et un an), leur envie d’entrer en relation avec différentes communautés – « de façon différente que politique ou commerciale » – est  toujours présente. « Pour moi, ce qui importe, c’est que je puisse témoigner de ma foi au travers de qui je suis et de mon travail », indique Catherine, enseignante, 32 ans. « Notre engagement au Laos traduit en ce sens ce que l’on croit de façon très concrète », lui fait écho son mari.
L’Asie ? Ils ne connaissent pas du tout et n’y sont jamais allés. Mais ils savent que le Laos est l’un des pays les plus pauvres du sud-est de ce continent. « Et des gens qui souffrent aujourd’hui au niveau sanitaire et médical, c’est inacceptable », lance Marc, prêt à endosser les fonctions de directeur administratif de l’ONG Service fraternel d’entraide (SFE) à Vientiane*. S’il regrette un peu n’être impliqué que dans un bureau, il se réjouit de devenir le maillon d’une chaîne de solidarité au sein d’une organisation humanitaire. « Je quitte un travail confortable de responsable informatique dans une société de réassurance. Mais ce qui compte pour moi dans la vie, c’est la rencontre, le partage. »

Les portes se sont ouvertes
Le couple franco-suisse, engagé jusque-là à l’Eglise des Amandiers de Lavigny (FREE), reconnaît ne pas avoir reçu d’appel clair en faveur d’un départ pour ce pays communiste. Mais indique avoir la paix par rapport à ce projet de vie dans lequel il s’engage pour 2 ans. « Comme père, je souhaite que mon fils fasse ce qu’il a envie de faire, explique Marc. J’imagine que pour Dieu, c’est pareil. Nous avons à cœur de partir et servir. Je suis catholique d’origine et nous avons recherché ma femme et moi à nous engager dans un but d’entraide. Les portes se sont ouvertes en Asie ? Nous nous réjouissons de cette nouvelle expérience. Nous serons bien sûr des riches par rapport à la population locale, mais ferons ce que nous pouvons pour l’aider à sortir de l’ornière de la misère. »
Et ce qu’ils peuvent, pour l’heure, c’est quitter une sécurité certaine pour aller à la rencontre de leur prochain le plus démuni, pour l’aimer et le former. Première étape dès leur arrivée le 15 août : l’apprentissage de la langue locale, le lao.
Gabrielle Desarzens

* Le SFE est une ONG franco-suisse qui poursuit diverses activités au Laos dans le domaine de la coopération médicale et du développement rural : www.sfe-laos.org.

Publicité
  • Une votation qui défie les milieux évangéliques

    Une votation qui défie les milieux évangéliques

    Le peuple suisse se prononce le 9 février sur l’extension de la norme pénale antiraciste à l’homophobie. Pour nourrir le débat, Marc Früh, responsable de l’Union démocratique fédérale (UDF) en Suisse romande, à l’origine du référendum qui combat cet ajout à l’article 261 bis du code pénal, et André Varidel, chrétien homosexuel issu des milieux évangéliques, répondent à trois questions.

    vendredi 24 janvier 2020
  • Le Sahel et ses tensions religieuses s’invitent au WEF

    Le Sahel et ses tensions religieuses s’invitent au WEF

    Le forum de Davos s’ouvre aujourd’hui mardi 21 janvier. Le Sahel et ses tensions religieuses y seront pour la première fois l’objet d’une conférence, organisée notamment par l’Alliance évangélique mondiale.

    mardi 21 janvier 2020
  • Tempête religieuse au Monténégro juste avant le Noël orthodoxe

    Tempête religieuse au Monténégro juste avant le Noël orthodoxe

    Une loi sur la liberté religieuse enflamme le Monténégro, petit pays balkanique aux trois quarts orthodoxe. Les centaines de monastères et les nombreuses terres de l’Eglise orthodoxe serbe, majoritaire, pourraient tout bonnement passer aux mains de l’Etat. Noël, que les orthodoxes célèbrent ce mardi 7 janvier, s’annonce tempétueux.

    lundi 06 janvier 2020
  • "Il faut que les chrétiens reviennent vivre au Proche-Orient"

    "Il faut que les chrétiens reviennent vivre au Proche-Orient"

    Il a maintes fois risqué mourir d’une balle perdue. Au cœur du chaos syrien, dans la ville de Homs, le prêtre syrien Ziad Hilal est resté pendant les 8 années de guerre. « Parce qu’on ne quitte pas les gens quand ils passent par un temps difficile. » A la veille de Noël, il dit ne pas pouvoir imaginer un christianisme sans ses racines au Proche-Orient, « où Jésus est né, a marché et annoncé la Bonne Nouvelle. Il faut que les chrétiens reviennent y vivre ! »

    dimanche 22 décembre 2019

eglisesfree.ch

  • Lieux de culte : plutôt adaptés que neutres

    Mer 18 décembre 2019

    « Pour être missionnels, doit-on désacraliser nos lieux de culte ? » Tel était le thème de réflexion de l’après-midi, lors de la Rencontre générale de la FREE, le 23 novembre 2019 à Nyon. Cette réflexion a été introduite, le matin, par une méditation de Myriam Matthey, pasteure dans l’Eglise évangélique « La Fraternelle », à Nyon. Ensuite, durant l’après-midi, une table ronde a rassemblé Marc Gallay, pasteur dans l’Eglise évangélique de Lonay, François Kunz, architecte à Genève et Jacques André, pasteur dans l’Eglise évangélique de Cologny. Il ne sera, semble-t-il, pas nécessaire de « désacraliser » nos lieux de cultes et de les transformer en salles polyvalentes pour les rendre missionnels. Par contre, ils auront souvent besoin d’être adaptés.

  • Rencontre générale: vers un nouveau modèle de financement de la FREE

    Mer 18 décembre 2019

    La Rencontre générale de la FREE, dans sa nouvelle formule, a en bonne partie été consacrée à la présentation d’un nouveau modèle de financement. Quant au thème de réflexion de la journée, il était consacré aux bâtiments d’Eglises, leurs caractéristiques « missionnelles » ou non.

  • Inondations au sud du Laos: le riz vient à manquer dans certains villages

    Jeu 05 décembre 2019

    Les inondations du début du mois de septembre dernier dans les six provinces du sud Laos sont passées inaperçues pour la majorité des Européens. Trois mois après, les cicatrices laissées par cette catastrophe restent profondes.

  • Soutenez l'Action de Noël 2019 au Sénégal et en France

    Jeu 05 décembre 2019

    Vous pouvez soutenir ces deux projets et obtenir des informations supplémentaires à leur sujet sur les sites internet www.eglisesfree.ch et www.sme-suisse.org.

LAFREE.INFO

Instagram

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !