Marc et Catherine Lebreuil : Partir au Laos pour aimer et aider son prochain

lundi 17 août 2009
Les volets de l’appartement sont déjà fermés, de lourdes malles bouclées et les derniers cartons s’empilent : au moment de leur départ, Marc et Catherine Lebreuil expliquent pourquoi ils quittent Aubonne, pour rejoindre... le Laos !
« On voulait être au service des autres dans une optique de développement ». D’un naturel calme et réfléchi, Marc Lebreuil, 34 ans, ajuste ses lunettes. « Il faut être clair : nous ne sommes pas des missionnaires et n’avons d’ailleurs aucune compétence pastorale. J’ai personnellement le goût du voyage et j’aime aider les gens : ces 2 critères sont totalement présents dans le projet qui nous attend ! »

A la direction administrative du SFE
Marc et Catherine se sont rencontrés au Burkina Faso en 1999. Un mariage et trois enfants plus tard (leurs enfants sont aujourd’hui âgés de 5 ans et demi, 3 ans et demi et un an), leur envie d’entrer en relation avec différentes communautés – « de façon différente que politique ou commerciale » – est  toujours présente. « Pour moi, ce qui importe, c’est que je puisse témoigner de ma foi au travers de qui je suis et de mon travail », indique Catherine, enseignante, 32 ans. « Notre engagement au Laos traduit en ce sens ce que l’on croit de façon très concrète », lui fait écho son mari.
L’Asie ? Ils ne connaissent pas du tout et n’y sont jamais allés. Mais ils savent que le Laos est l’un des pays les plus pauvres du sud-est de ce continent. « Et des gens qui souffrent aujourd’hui au niveau sanitaire et médical, c’est inacceptable », lance Marc, prêt à endosser les fonctions de directeur administratif de l’ONG Service fraternel d’entraide (SFE) à Vientiane*. S’il regrette un peu n’être impliqué que dans un bureau, il se réjouit de devenir le maillon d’une chaîne de solidarité au sein d’une organisation humanitaire. « Je quitte un travail confortable de responsable informatique dans une société de réassurance. Mais ce qui compte pour moi dans la vie, c’est la rencontre, le partage. »

Les portes se sont ouvertes
Le couple franco-suisse, engagé jusque-là à l’Eglise des Amandiers de Lavigny (FREE), reconnaît ne pas avoir reçu d’appel clair en faveur d’un départ pour ce pays communiste. Mais indique avoir la paix par rapport à ce projet de vie dans lequel il s’engage pour 2 ans. « Comme père, je souhaite que mon fils fasse ce qu’il a envie de faire, explique Marc. J’imagine que pour Dieu, c’est pareil. Nous avons à cœur de partir et servir. Je suis catholique d’origine et nous avons recherché ma femme et moi à nous engager dans un but d’entraide. Les portes se sont ouvertes en Asie ? Nous nous réjouissons de cette nouvelle expérience. Nous serons bien sûr des riches par rapport à la population locale, mais ferons ce que nous pouvons pour l’aider à sortir de l’ornière de la misère. »
Et ce qu’ils peuvent, pour l’heure, c’est quitter une sécurité certaine pour aller à la rencontre de leur prochain le plus démuni, pour l’aimer et le former. Première étape dès leur arrivée le 15 août : l’apprentissage de la langue locale, le lao.
Gabrielle Desarzens

* Le SFE est une ONG franco-suisse qui poursuit diverses activités au Laos dans le domaine de la coopération médicale et du développement rural : www.sfe-laos.org.

Publicité

eglisesfree.ch

LAFREE.INFO

  • Vaud-coronavirus : la distance sociale de 1,5 mètre doit être respectée dans les lieux de culte

    Ven 10 juillet 2020

    Les Eglises évangéliques vaudoises doivent modifier leurs pratiques lors des cultes qu’elles organisent. Fini la disposition « une chaise sur deux en quinconce ». L’établissement de listes de participants est requis.

  • Vevey, le 9 septembre: projection d’un documentaire produit par Christophe Hanauer sur les 7 Eglises de l’Apocalypse

    Ven 10 juillet 2020

    Le mercredi 9 septembre, Christophe Hanauer présentera au cinéma Astor à Vevey en première mondiale les deux premiers épisodes du documentaire « Les 7 Eglises de l’Apocalypse ». L’occasion de faire le point avec un producteur, passionné de la Bible, qui s’est rendu en Grèce et en Turquie pour inscrire le livre de l’Apocalypse dans son contexte historique. Images magnifiques et rencontres stimulantes de divers spécialistes !

  • Le «monde d’après»: le regard de Frédéric Baudin, pasteur et écologue

    Mer 08 juillet 2020

    La pandémie de Covid-19 a marqué notre printemps de manière indélébile. Elle a posé une rupture entre le monde d’avant et le monde d’après. Beaucoup se sont lancés dans des développements sur ce qui devrait changer à la suite de l’apparition de ce virus. Frédéric Baudin, écologue et pasteur dans l’Eglise évangélique libre d’Aix-en-Provence (F), présente ici comment cette crise offre une opportunité de changements. Entretien.

  • Dimanche 12 juillet: les cultes en ligne proposés par les Eglises FREE et d’autres ressources

    Jeu 09 juillet 2020

    La pandémie bouscule le quotidien de chacun et nous pousse à vivre l'Eglise autrement. Plusieurs Eglises ont repris les cultes en présentiel, tandis que d'autres, en parallèle, continuent de proposer les cultes en ligne. Vous êtes à la recherche d'un culte ce dimanche, parce que votre communauté a renoncé à se retrouver? Lafree.info vous propose des offres de remplacement issues des Eglises membres de la FREE ou d'autres communautés. Nous vous souhaitons un bon culte virtuel !

Instagram

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !