Inondations au sud du Laos: le riz vient à manquer dans certains villages

jeudi 05 décembre 2019

Les inondations du début du mois de septembre dernier dans les six provinces du sud Laos sont passées inaperçues pour la majorité des Européens. Trois mois après, les cicatrices laissées par cette catastrophe restent profondes.

Les sinistrés ont bien reçu, dans un premier temps, quelques aides d'urgence ; mais ils doivent aujourd’hui se débrouiller seuls pour trouver de quoi manger au quotidien. Leurs biens et leur récolte de l’année dernière sont perdus ; et la deuxième plantation de riz est compromise par le sable charrié par les eaux qui recouvre toute la surface des champs.

Parmi les victimes, on compte presque 800 familles chrétiennes de trois villages dans la province de Savannakhet: Songkhone, Nong Boua et Kong Pathoumvanh. Ces frères et sœurs, comme le reste de la population, sont obligés d'aller s'approvisionner dans d’autres régions en travaillant en échange de riz ou en faisant du troc avec leurs biens. Les organisations gouvernementales ont mis fin à leur aide tout en promettant de fournir les semences de riz pour la prochaine saison. Les chrétiens continuent d'aider dès qu'ils reçoivent de l’argent d’amis ou d’organismes de l’étranger. C’est ainsi que notre coordinateur local a pu distribuer du riz et d’autres denrées alimentaires aux familles chrétiennes comme non chrétiennes de ces villages.

Plusieurs organisations et Eglises ont envoyé récemment de l'argent sur place, ce qui a permis de pourvoir aux besoins urgents de la population. Un envoyé sur place explique que les difficultés ne sont pourtant pas derrière : "Nous nous attendons à ce que le manque de riz se fasse sentir dans le courant de l’année prochaine. C’est à ce moment-là que nous devrons à nouveau fournir du riz pour certaines familles. Il n’est pas impossible que nous soyons également appelés à fournir de l’aide pour les semences de riz pour l’année prochaine. Nous allons donc suivre la situation de près et diriger l’aide selon les besoins du terrain."

Il est probable que la FREE s'engage dans une collecte de fonds spéciale pour cette situation en début d'année prochaine. En effet, il s’agit de liens historiques pour la FREE puisque les régions touchées sont celles où se sont établis les missionnaires suisses il y a plus d'un siècle.

A voir également

  • Laos : de fortes inondations touchent les engagements du SFE Laos : de fortes inondations touchent les engagements du SFE

    De graves inondations ont frappé le Laos. Les engagements du Service fraternel d’entraide (SFE), l’ONG proche de la FREE, ont été touchés. Tour d’horizon.

  • Commission Asie Commission Asie

    En lien avec les Œuvres et Eglises concernées et avec les autres commissions géographiques (Afrique-Moyen Orient et Europe), la commission Asie a pour objectif d'accompagner (écouter, conseiller, soutenir, encourager, visiter...) les envoyés avant, pendant et après leur engagement en Asie.

  • Soutenez l'Action de Noël 2018 au Tchad et en Thaïlande Soutenez l'Action de Noël 2018 au Tchad et en Thaïlande

    Vous pouvez soutenir ces deux projets et obtenir des informations supplémentaires à leur sujet sur les sites internet www.eglisesfree.ch et www.sme-suisse.org.

  • Laos: le SFE a fêté ses 20 ans Laos: le SFE a fêté ses 20 ans

    Historiquement, le Laos est un pays cher aux Eglises de la FREE. Voilà près de 120 ans que des Suisses et d’autres sont actifs sur place. Les 25 et 26 août, le SFE, l’ONG humanitaire qui travaille sur place, fêtait ses 20 ans. L’occasion pour Silvain Dupertuis de dresser un bilan des activités humanitaires de cette ONG, commune aux Eglises mennonites de France et de la FREE, dans ce pays d’Asie du Sud-Est.

  • Laos : le vice-directeur du SFE témoigne des conséquences de l’effondrement d’un barrage dans la province d’Attapeu Laos : le vice-directeur du SFE témoigne des conséquences de l’effondrement d’un barrage dans la province d’Attapeu

    Le Service de missions et d’entraide (SME) est impliqué depuis 20 ans dans la région du Laos où un barrage s’est effondré lundi dernier, libérant des masses d’eau dans une région rurale. Jonatan Muller est le vice-directeur du Service fraternel d’entraide, l’antenne locale du SME. Il témoigne de ce qui se passe sur place et de la manière dont son ONG va pouvoir s’impliquer dans la durée auprès des populations sinistrées.

Publicité
  • Comment le coronavirus profite aux djihadistes de Boko Haram en Afrique

    Comment le coronavirus profite aux djihadistes de Boko Haram en Afrique

    Il y a six ans, les lycéennes de Chibok au Nigeria étaient enlevées par Boko Haram. Alors que certaines sont toujours détenues, l'ONG Open Doors England souligne mardi 14 avril que le confinement lié au coronavirus profite au groupe djihadiste. Et invite les chrétiens à prier pour ces jeunes victimes. 

    mercredi 15 avril 2020
  • Jean Ziegler: « Il existe une fraternité de la nuit entre les hommes »

    Jean Ziegler: « Il existe une fraternité de la nuit entre les hommes »

    Quid du covid-19 dans les camps de migrants ? Ceux-ci y vivent entassés, comme à Lesbos, où le sociologue Jean Ziegler s’est rendu pour dénoncer les conditions indignes qui y règnent1. Et pourtant, même si la pandémie menace dans ces lieux où la promiscuité est un euphémisme, l’ancien rapporteur spécial des Nations-Unies pour le droit à l’alimentation croit que l’Histoire a un sens. Et qu’il existe ce qu’il appelle « une mystérieuse fraternité de la nuit entre les hommes ». Il était au micro de Gabrielle Desarzens dimanche 5 avril dans Babel.

    lundi 06 avril 2020
  • Coronavirus : la fragilité des personnes en souffrance psychique mise à l’épreuve

    Coronavirus : la fragilité des personnes en souffrance psychique mise à l’épreuve

    Les moments de partage se sont multipliés à La Maison Béthel, qui accueille des adultes en fragilité psychique passagère ou chronique. « La parole soulage. Et notre population doit pouvoir dire. Et se dire », résume jeudi 26 mars Claude-Alain Nuti, l’un de ses deux aumôniers.

    jeudi 26 mars 2020
  • Etre des citoyens « à la loyauté critique »

    Etre des citoyens « à la loyauté critique »

    L’acquittement de Norbert Valley : une victoire ? « C’est une étape », estime Pierre Bühler, professeur honoraire de théologie à l’Université de Zurich, témoin de la défense jeudi 12 mars au Tribunal Régional des Montagnes et du Val-de-Ruz. Pour lui, il faut plus que jamais que le chrétien soit un citoyen « à la loyauté critique ». D’autant plus quand l’Etat prend des décisions contraires à ses principes supérieurs. Plusieurs réactions de personnes présentes à l'audience lui font écho.

    lundi 16 mars 2020

eglisesfree.ch

  • Coronavirus : les mesures à prendre proposées par la FREE et l'OFSP

    Ven 06 mars 2020

    Comme plusieurs unions ou fédérations d’Eglises, la FREE a proposé à ses Eglises membres de prendre les mesures suivantes en lien avec la propagation du coronavirus ou covid-19. Voici ce qui a été indiqué aux responsables des Eglises membres.

  • Partenariat avec la Ligue pour la lecture de la Bible

    Ven 12 avril 2019

    Le 6 avril 2019, lors de la Rencontre générale de la FREE, Philippe Thueler, Secrétaire général de la Fédération, a annoncé officiellement le partenariat entre la Ligue et la FREE pour la formation et le coaching des églises pour ce ministère.

  • Qui contacter en cas de soupçon d'abus sexuels sur les mineurs?

    Dim 03 mars 2019

    En complément à la nouvelle charte des moniteurs de l'enfance de la FREE, voici la liste des services et associations à contacter, selon les cantons, en cas de soupçon d'abus sur un mineur.

  • Lieux de culte : plutôt adaptés que neutres

    Mer 18 décembre 2019

    « Pour être missionnels, doit-on désacraliser nos lieux de culte ? » Tel était le thème de réflexion de l’après-midi, lors de la Rencontre générale de la FREE, le 23 novembre 2019 à Nyon. Cette réflexion a été introduite, le matin, par une méditation de Myriam Matthey, pasteure dans l’Eglise évangélique « La Fraternelle », à Nyon. Ensuite, durant l’après-midi, une table ronde a rassemblé Marc Gallay, pasteur dans l’Eglise évangélique de Lonay, François Kunz, architecte à Genève et Jacques André, pasteur dans l’Eglise évangélique de Cologny. Il ne sera, semble-t-il, pas nécessaire de « désacraliser » nos lieux de cultes et de les transformer en salles polyvalentes pour les rendre missionnels. Par contre, ils auront souvent besoin d’être adaptés.

LAFREE.INFO

Instagram

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !