World Vision revient sur sa décision d’employer des chrétiens engagés dans des couples de même sexe

jeudi 27 mars 2014

Lundi, la nouvelle avait fait grand bruit. World Vision Etats-Unis, une ONG proche des milieux évangéliques, engagera à l'avenir des chrétiens partenariés. Mercredi la même ONG bat en retraite. Au vu du tollé que sa décision a entraîné, elle renonce à changer sa politique d'embauche, n'engagera pas de collaborateur impliqué dans un couple de même sexe et réaffirme son soutien au mariage traditionnel.

Le 26 mars, World Vision Etats-Unis a fait marche arrière par rapport à sa décision d'employer à l'avenir des chrétiens engagés dans un « mariage » gay. « Notre conseil a reconnu que ce changement dans notre politique d'embauche était une erreur », a déclaré Richard Stearns, le président de la branche américaine de cette ONG chrétienne.

Par souci d'unité chrétienne
Le 24 mars, dans une interview accordée au site web du magazine Christianity Today, Richard Stearns expliquait les raisons qui avaient conduit cette ONG employant 1'100 personnes aux Etats-Unis à changer ses conditions à l'embauche. Pour Richard Stearns, il s'agissait d'une « modification de peu de portée » de la politique de World Vision. Cette décision devait être comprise comme « le symbole non d'une attitude de compromis, mais du souci de l'unité des chrétiens ». World Vision espérait ainsi éviter la division qui déchire les Eglises américaines sur la question du « mariage » de couples de même sexe, en renvoyant ce choix éthique aux Eglises et aux dénominations, et en se focalisant sur sa mission première : le service du pauvre.
« Nous sommes désolés pour la peine et la confusion que notre changement de politique a généré auprès de nombreux amis. Notre intention n'était pas de renier notre engagement à reconnaître l'autorité de la Bible, ajoute Richard Stearns dans une lettre aux donateurs. Alors que World Vision défend la conception biblique du mariage, a-t-il complété, nous affirmons que tous les êtres humains, quelle que soit leur orientation sexuelle, sont créés par Dieu et doivent être aimés et traités avec dignité et respect. »

2000 résiliations de parrainage en 48 heures
Dans l'interview accordée à Christianity Today et publiée le 24 mars, Richard Stearns expliquait qu'au vu des 17 Etats américains qui autorisent les « mariages » de couple de même sexe, World Vision pensait que cette question allait rejoindre les sujets débattus dans les Eglises : le divorce et le remariage, le baptême, le ministère féminin... « Nous ne ployons pas sous une quelconque pression. Nous ne sommes pas sur une pente savonneuse et nous ne devons pas faire face à des poursuites judiciaires ou à un groupe d'employés exerçant une pression sur nous. (...) Nous sommes un des bras opérationnels de l'Eglise universelle. Nous ne sommes pas un bras théologique de l'Eglise. »
La décision de World Vision a suscité énormément d'émotion parmi les évangéliques américains. Le lendemain de cette annonce, les Assemblées de Dieu, l'une des plus grandes dénominations évangéliques aux Etats-Unis, ont invité leurs membres à réfléchir à la possibilité de renoncer à leur soutien à World Vision et de soutenir à l'avenir d'autres ONG pentecôtistes ou évangéliques au profil comparable.
Richard Stearns a reconnu qu'après l'annonce de cette décision « un nombre » de sponsors avaient résilié leur parrainage d'enfants pour protester contre ce changement. De source non autorisée, il y aurait eu plus de 2000 résiliations de parrainage en moins de 48 heures.
World Vision est une ONG chrétienne internationale qui s'occupe de 100 millions de personnes dans 100 pays de la planète. Outre la branche américaine, World Vision dispose d'une cinquantaine d'antennes nationales, dont une en Suisse.
Serge Carrel

Plus d'infos à ce sujet sur Christianity Today.

Publicité

eglisesfree.ch

LAFREE.INFO

  • Vaud-coronavirus : la distance sociale de 1,5 mètre doit être respectée dans les lieux de culte

    Ven 10 juillet 2020

    Les Eglises évangéliques vaudoises doivent modifier leurs pratiques lors des cultes qu’elles organisent. Fini la disposition « une chaise sur deux en quinconce ». L’établissement de listes de participants est requis.

  • Vevey, le 9 septembre: projection d’un documentaire produit par Christophe Hanauer sur les 7 Eglises de l’Apocalypse

    Ven 10 juillet 2020

    Le mercredi 9 septembre, Christophe Hanauer présentera au cinéma Astor à Vevey en première mondiale les deux premiers épisodes du documentaire « Les 7 Eglises de l’Apocalypse ». L’occasion de faire le point avec un producteur, passionné de la Bible, qui s’est rendu en Grèce et en Turquie pour inscrire le livre de l’Apocalypse dans son contexte historique. Images magnifiques et rencontres stimulantes de divers spécialistes !

  • Le «monde d’après»: le regard de Frédéric Baudin, pasteur et écologue

    Mer 08 juillet 2020

    La pandémie de Covid-19 a marqué notre printemps de manière indélébile. Elle a posé une rupture entre le monde d’avant et le monde d’après. Beaucoup se sont lancés dans des développements sur ce qui devrait changer à la suite de l’apparition de ce virus. Frédéric Baudin, écologue et pasteur dans l’Eglise évangélique libre d’Aix-en-Provence (F), présente ici comment cette crise offre une opportunité de changements. Entretien.

  • Dimanche 12 juillet: les cultes en ligne proposés par les Eglises FREE et d’autres ressources

    Jeu 09 juillet 2020

    La pandémie bouscule le quotidien de chacun et nous pousse à vivre l'Eglise autrement. Plusieurs Eglises ont repris les cultes en présentiel, tandis que d'autres, en parallèle, continuent de proposer les cultes en ligne. Vous êtes à la recherche d'un culte ce dimanche, parce que votre communauté a renoncé à se retrouver? Lafree.info vous propose des offres de remplacement issues des Eglises membres de la FREE ou d'autres communautés. Nous vous souhaitons un bon culte virtuel !

Instagram

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !