Laisser Dieu renouveler mon sens de l’Avent

Claude-Alain Baehler samedi 08 décembre 2018

On pourrait penser que le temps de l’Avent est calme et recueilli chez un pasteur. Eh bien pas du tout ! Comme pour tout le monde, c’est une période frénétique. Claude-Alain Baehler en témoigne !

La période de l’Avent est faite de réunions à placer avant la fin de l’année, de préparation diverses, de fêtes de Noël avant la fête, de disponibilité pour des personnes fragilisée à ce moment de l’année. Du coup, le 24 décembre arrive très rapidement. Il est certainement dommage de remplir cette période d’activités plutôt que de recueillement. Mais bon, c’est ainsi !

Du coup je me laisse interpeller par le prêtre Zacharie, dont l’histoire est racontée au premier chapitre de l’Evangile de Luc. Voilà un homme sérieux, fidèle, sur lequel on peut compter. Lui et son épouse Elisabeth forment un couple formidable : « Tous deux étaient justes aux yeux de Dieu et observaient tous les commandements et toutes les lois du Seigneur de façon irréprochable » (Luc 1.6).

Pourtant, lorsque l’ange vient lui annoncer qu’il va devenir père, sa foi exemplaire est prise en défaut. Avec son épouse, il a prié pour avoir un enfant. Mais il a probablement fini par se résigner. Il a fait le deuil d’une famille et n’est plus en position d’accueillir joyeusement cette belle nouvelle. L’ange le prévient : « Tu vas devenir muet et tu resteras incapable de parler jusqu'au jour où ce que je viens de t'annoncer se réalisera ; il en sera ainsi parce que tu n'as pas cru à mes paroles » (Luc 1.20).

J’aime me laisser interpeller par Zacharie, parce que ses luttes sont les miennes... les nôtres. Il était zélé, mais il avait perdu la flamme. Ses attentes s’étaient recroquevillées. Il était devenu imperméable aux bienfaits de Dieu. Je demande donc à Dieu la capacité de me laisser renouveler, surprendre, interpeller, émerveiller, bousculer, combler, mettre en marche... en un mot, de renouveler mon sens de l’Avent.

Claude-Alain Baehler, pasteur dans l’Eglise évangélique libre de langue française (FREE), à Berne.

Publicité

eglisesfree.ch

  • Lieux de culte : plutôt adaptés que neutres

    Mer 18 décembre 2019

    « Pour être missionnels, doit-on désacraliser nos lieux de culte ? » Tel était le thème de réflexion de l’après-midi, lors de la Rencontre générale de la FREE, le 23 novembre 2019 à Nyon. Cette réflexion a été introduite, le matin, par une méditation de Myriam Matthey, pasteure dans l’Eglise évangélique « La Fraternelle », à Nyon. Ensuite, durant l’après-midi, une table ronde a rassemblé Marc Gallay, pasteur dans l’Eglise évangélique de Lonay, François Kunz, architecte à Genève et Jacques André, pasteur dans l’Eglise évangélique de Cologny. Il ne sera, semble-t-il, pas nécessaire de « désacraliser » nos lieux de cultes et de les transformer en salles polyvalentes pour les rendre missionnels. Par contre, ils auront souvent besoin d’être adaptés.

  • Rencontre générale: vers un nouveau modèle de financement de la FREE

    Mer 18 décembre 2019

    La Rencontre générale de la FREE, dans sa nouvelle formule, a en bonne partie été consacrée à la présentation d’un nouveau modèle de financement. Quant au thème de réflexion de la journée, il était consacré aux bâtiments d’Eglises, leurs caractéristiques « missionnelles » ou non.

  • Inondations au sud du Laos: le riz vient à manquer dans certains villages

    Jeu 05 décembre 2019

    Les inondations du début du mois de septembre dernier dans les six provinces du sud Laos sont passées inaperçues pour la majorité des Européens. Trois mois après, les cicatrices laissées par cette catastrophe restent profondes.

  • Soutenez l'Action de Noël 2019 au Sénégal et en France

    Jeu 05 décembre 2019

    Vous pouvez soutenir ces deux projets et obtenir des informations supplémentaires à leur sujet sur les sites internet www.eglisesfree.ch et www.sme-suisse.org.

LAFREE.INFO

Instagram

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !