Dick Marty : une vie au service de la justice

jeudi 06 juin 2019

Des prisons secrètes de la CIA au trafic d’organes du Kosovo, en passant par la douloureuse situation des droits de l’homme en Tchétchénie, Dick Marty, 74 ans, est un homme qui a sans cesse dénoncé l’injustice. A quoi carbure celui qui continue à sa battre aujourd’hui en faveur de multinationales responsables ? « Mes racines protestantes ont contribué à me construire, c’est indiscutable », dit-il à Loèche-les-Bains, où il aime se ressourcer.

C’est avec l’un de ses bergers alsaciens et sous un ciel incertain que Dick Marty, ancien procureur général du canton du Tessin, effectue ce jour-là l’une de ses randonnées réflexives. « La promenade, la forêt, c’est mon hygiène mentale », dit tout de go celui qui a aussi été membre de L'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe, pour laquelle il a mené différentes enquêtes qui l’ont fait connaître sur la scène internationale1. « La nature permet de décharger des tensions, de retrouver une certaine distance avec les questions qui vous tourmentent. Moi, j’ai toujours trouvé mon équilibre comme ça. » Les rochers impressionnants de la Gemmi derrière lui, l’homme se balade un peu sur la terre de ses aïeux, puisque les Marty viennent de Gutet, un village qui fait partie du district de Loèche.

La foi ?

Après avoir affirmé ne pas pouvoir s’habituer à l’injustice, la question de la foi s’invite dans la conversation. Il faut dire que Dick Marty a de solides racines protestantes. « La foi est une question que je n’ai pas encore résolue, en fait », dit-il d’abord. Puis, le long du chemin, il s’assied sur un banc, son chien blotti contre lui. « Ce qui important pour moi dans le protestantisme, ce sont les valeurs. Mais souvent je me dis que croire et avoir une foi inébranlable, ce serait pour ma part presque un acte d’arrogance. Je dis ‘ je ne sais pas’, et reste dans une position d’humilité. »

Responsabilité et solidarité

A parler ainsi de valeurs, transmises par sa famille et son pasteur, comme il lui plaît de le souligner, il dit qu’elles ont contribué à le construire. « C’est indiscutable ! Et ces valeurs, c’est en premier lieu la responsabilité. La responsabilité toujours liée à la solidarité. Donc quand j’entends aujourd’hui parler de délit de solidarité, je me dis qu’on est vraiment tombé très bas. Quand on condamne un pasteur parce qu’il a donné la clé de l’église et à manger à un requérant d’asile qui devait être renvoyé, je dois vous avouer que comme procureur, ce dossier serait resté au fond de la pile. Parce qu’on ne peut pas appliquer les lois d’une façon mécanique. Ce pasteur (Norbert Valley ndlr) n’est pas un passeur ! »

« Je n’aime pas la parade »

Autre valeur qu’il rattache au protestantisme, c’est ce goût pour une certaine retenue. « Je n’aime pas la parade. Je n’ai d’ailleurs jamais voulu devenir président ni de l’assemblée du Conseil de l’Europe, ni du Conseil des Etats, parce que ce genre de fonctions très décoratives, très rituelles, je ne les apprécie pas beaucoup. Je suis très rebelle aux codes. J’aime par contre le contact humain. » A l’approche de son chalet, il revient sur cette question de la foi : « Je ne suis pas tellement croyant, mais pas mécréant pour autant, tient-il à souligner en souriant. Comprenez : je revendique mon protestantisme : il m’a formé ! Et je pense que notre pays a quand même été modelé par la morale protestante. Et que ce n’est pas tout à fait un hasard si les pays les moins corrompus au monde sont pratiquement tous de confession protestante. Les dirigeants y ont cette modestie et cet engagement public compris comme un service. »

L’indifférence à pourfendre

Ce qui le désole, aujourd’hui, par rapport à l’injustice qui reste tentaculaire ? L’indifférence, répond-il sans hésiter une seconde. « Car l’indifférence, c’est le plus grand danger que nos sociétés ont à affronter. »

Gabrielle Desarzens  

1 Une certaine idée de la justice, Dick Marty, éditions Favre : 2018.

Une émission à la RTS

Publicité
  • Surmonter les abus au fil d’un conte

    Surmonter les abus au fil d’un conte

    Il était une fois… une enfant abusée, dont les larmes sont recueillies par une grenouille qui l’accompagne jusqu’au Roi d’un royaume fabuleux. Dans cette histoire, la psychologue Priscille Hunziker parle de la prise en compte de la souffrance. « Le voyage que fait la petite Emmy, c’est la métaphore d’un accompagnement psycho-spirituel », dit-elle mercredi 6 avril. Rencontre.

    jeudi 07 avril 2022
  • Noël, ou devenir des sauveurs sur les pas de Jésus

    Noël, ou devenir des sauveurs sur les pas de Jésus

    Au Liban, les habitants vivent l’intensité de la vie face à l’intensité de la mort, selon les mots du théologien et prêtre maronite Fadi Daou rencontré à Genève. Il invite notamment ses concitoyens à devenir des sauveurs… sur les pas de Jésus.

    mardi 21 décembre 2021
  • Noël, ou sortir de nos jugements

    Noël, ou sortir de nos jugements

    Thierry Lenoir est aumônier à 100% à la clinique de La Lignière à Gland. Cet ancien pasteur adventiste parle de l’esprit de Noël en termes de jugements moraux, sociaux et religieux à mettre de côté. Une réflexion qu’il partage dans l’émission Hautes Fréquences diffusée dimanche 19 décembre à 19 heures sur RTS La Première.

    mercredi 15 décembre 2021
  • « Votre couple a 2, 10, 30 ans au compteur ? Prenez-en soin ! »

    « Votre couple a 2, 10, 30 ans au compteur ? Prenez-en soin ! »

    On investit dans nos carrières professionnelles, dans nos maisons… mais pas assez dans notre couple. C’est le constat que dressent Marc et Christine Gallay, le couple pastoral de l’église évangélique (FREE) de Lonay. Qui pratique avec bonheur une méthode dite « Imago », qui met la cellule de base créée par Dieu à l’honneur. Rencontre.

    lundi 01 novembre 2021
  • « J’ai été un bébé volé du Sri Lanka »

    « J’ai été un bébé volé du Sri Lanka »

    Il y a quelques années, un trafic d’enfants proposés à l’adoption à des couples suisses secouait l’actualité. Sélina Imhoff, 38 ans, pasteure dans l’Eglise évangélique (FREE) de Meyrin, en a été victime. Elle témoigne avoir appris à accepter et à avancer, avec ses fissures, par la foi. Et se sentir proche du Christ né, comme elle, dans des conditions indignes. [Cet article a d'abord été publié dans Vivre (www.vivre.ch), le journal de la Fédération romande d'Eglises évangéliques.]

  • Pour les Terraz et les Félix, des choix porteurs de vie

    Pour les Terraz et les Félix, des choix porteurs de vie

    Abandonner la voiture et emménager dans une coopérative d’habitation ?... Deux couples de l’Eglise évangélique (FREE) de Meyrin ont fait ces choix qu’ils estiment porteurs de vie. « Le rythme plus lent du vélo a vraiment du sens pour moi », témoigne Thiéry Terraz, qui travaille pour l’antenne genevoise de Jeunesse en mission. « Je trouve dans le partage avec mes voisins ce que je veux vivre dans ma foi », lui fait écho Lorraine Félix, enseignante. Rencontres croisées. [Cet article a d'abord été publié dans Vivre (www.vivre.ch), le journal de la Fédération romande d'Eglises évangéliques.]

    vendredi 22 septembre 2023
  • Vivian, une flamme d’espoir à Arusha

    Vivian, une flamme d’espoir à Arusha

    Vivian symbolise l’espoir pour tous ceux que la vie malmène. Aujourd’hui, cette trentenaire tanzanienne collabore comme assistante de direction au siège de Compassion à Arusha, en Tanzanie. Mais son parcours de vie avait bien mal débuté… Nous avons rencontré Vivian au bureau suisse de l’ONG à Yverdon, lors de sa visite en mars dernier. Témoignage.

    jeudi 15 juin 2023
  • « Auras-tu été toi ? »

    « Auras-tu été toi ? »

    Elle puise dans le judaïsme de quoi nourrir sa foi chrétienne. La théologienne et pasteure Francine Carrillo écoute, calligraphie et fait parler les lettres hébraïques qui, selon elle et avec toute la tradition juive, sont porteuses de sens et d’espérance. Rencontre.

    lundi 20 juin 2022

eglisesfree.ch

LAFREE.INFO

  • France: Une enquête sur l'éducation sexuelle auprès des jeunes évangéliques

    Ven 05 juillet 2024

    Quels sont les besoins en matière d’éducation sexuelle des jeunes évangéliques ? Quels sont les apports et les manques de l’enseignement des Églises dans ce domaine ? C’est sur ces questions que s’est penchée l’enquête « Éducation sexuelle scolaire versus communautaire : impacts, besoins et disparités de genre chez les jeunes adultes évangéliques en France ». Publiée en mai dernier, cette enquête est le fruit du travail d’André Letzel, ancien pasteur, conseiller conjugal et sexologue, et de Brice Gouvernet, docteur en psychologie et maître de conférence. 

  • Donald Trump, à nouveau « le moindre mal » pour les évangéliques blancs !

    Jeu 04 juillet 2024

    C’est probablement le premier candidat à l’élection présidentielle américaine à être visé par plusieurs procédures judiciaires. Toutefois, Donald Trump recueille à nouveau le suffrage d’une majorité d’évangéliques blancs. Éléments d’explications avec Matthieu Sanders, pasteur baptiste à Paris. Ce Franco-américain est diplômé en sciences politiques et en théologie. [Cet article a d'abord été publié dans Vivre (www.vivre.ch), le journal de la Fédération romande d'Églises évangéliques.]

  • « Il y a beaucoup de créativité dans l’Église »

    Jeu 04 juillet 2024

    Johanne Rochat, la coordinatrice enfance de la FREE, propose une rencontre « Partage tes idées » au personnes de nos Églises qui sont en charge de l’enfance. Celle-ci aura lieu en septembre 2024, en visioconférence Zoom. Vous pouvez vous inscrire sans tarder et choisir, parmi deux dates, celle qui vous convient le mieux.

  • Le dernier numéro du journal Vivre est arrivé

    Ven 28 juin 2024

    Le dernier numéro du journal Vivre est arrivé dans les boites aux lettres. Il contient un dossier intitulé : « Supermarché du spirituel. Quelle réponse face à une société en quête de sens ? » Ce dossier propose des pistes pour montrer comment une relation forte, apaisée et bienfaisante avec Dieu fait une différence. Vous trouverez aussi un texte à propos de la prière de consentement, celle qui permet, dans des circonstances difficiles, d’intégrer la volonté de Dieu.

Instagram

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !