Crissier : l'Eglise qui voulait sortir de ses murs

vendredi 20 novembre 2015

L’Eglise évangélique La Colline (FREE), à Crissier, développe un ministère parmi les migrants du centre d'accueil voisin depuis environ sept ans. Pour la communauté, l'expérience est formatrice.

« J'ai la conviction que chaque Eglise est appelée à répondre à des besoins spécifiques, explique Gaëlle Chanson, l'une des responsables du ministère parmi les migrants de l’Eglise évangélique La Colline (FREE), à Crissier. Il y a environ sept ans, en cherchant des possibilités pour l’Eglise de s'engager à l'extérieur, nous sommes tombés sur un centre qui accueille quelque 400 réfugiés à Crissier. » Des personnes de l’Eglise ont pris contact avec le directeur de ce centre géré par l'Etablissement vaudois d'accueil des migrants (EVAM). Le courant a passé et des liens de confiance ont été tissés.

Aujourd'hui, une équipe de six personnes gère les activités de l’Eglise auprès des migrants. Afin de ne pas devenir des « spécialistes des réfugiés » qui travaillent dans leur coin, cette équipe a décidé de ne pas former un groupe plus ou moins autonome, mais de n'organiser que des activités qui concernent toute l'Eglise.

Avec le temps, la communauté a évolué positivement en manifestant un intérêt croissant pour ce travail parmi les migrants. « La rencontre avec des étrangers n'est pas toujours simple au début, constate Gaëlle Chanson. Il faut trouver une langue commune, savoir quoi se dire, apprendre à se comprendre. Aujourd'hui, les choses se passent beaucoup plus naturellement qu'il y a sept ans. »

Des actions diverses

Comme les personnes hébergées au centre d'accueil de Crissier bénéficient de l'aide d'assistants sociaux et de professionnels de l'asile, l’Eglise évangélique propose des rencontres plus informelles, orientées vers le partage et l'amitié. En voici quelques exemples :

  • cultes suivis d'un repas ;
  • soirées multiculturelles avec un repas, des animations, des jeux, du sport et un temps spirituel – un témoignage ou la lecture d'un passage biblique ;
  • des camps de jour pour les enfants à Pâques et durant les vacances d'été ;
  • des animations sur le site du centre d'accueil ;
  • un petit camp organisé par les jeunes de l’Eglise et destiné aux jeunes du centre d'accueil ;
  • l'accompagnement individuel, spirituel et administratif de personnes qui tissent un lien avec l’Eglise.

Cependant, l’Eglise n'a pas réussi à intégrer des migrants dans des groupes de maisons. Lorsque ces groupes rassemblaient des Lausannois et des réfugiés, les préoccupations des uns et des autres étaient si différentes qu'il était difficile de les évoquer dans un même lieu. Et lorsque les groupes accueillaient essentiellement des migrants, c'est le manque de régularité au niveau de la participation qui posait problème.

« Grâce à cet engagement au service des migrants, nous vivons de beaux cheminements, se réjouit Gaëlle Chanson. Il y a parfois eu des déceptions, des désillusions. Mais nous désirons être ouverts sans être naïfs. Et nous pouvons partager notre foi de manière respectueuse, sans forcer quiconque. Cela ne pose presque jamais de problèmes, même avec les musulmans. Ils se disent que, en Suisse, il est normal d'être accueilli dans une Eglise. »

Publicité

eglisesfree.ch

LAFREE.INFO

  • Vaud-coronavirus : la distance sociale de 1,5 mètre doit être respectée dans les lieux de culte

    Ven 10 juillet 2020

    Les Eglises évangéliques vaudoises doivent modifier leurs pratiques lors des cultes qu’elles organisent. Fini la disposition « une chaise sur deux en quinconce ». L’établissement de listes de participants est requis.

  • Vevey, le 9 septembre: projection d’un documentaire produit par Christophe Hanauer sur les 7 Eglises de l’Apocalypse

    Ven 10 juillet 2020

    Le mercredi 9 septembre, Christophe Hanauer présentera au cinéma Astor à Vevey en première mondiale les deux premiers épisodes du documentaire « Les 7 Eglises de l’Apocalypse ». L’occasion de faire le point avec un producteur, passionné de la Bible, qui s’est rendu en Grèce et en Turquie pour inscrire le livre de l’Apocalypse dans son contexte historique. Images magnifiques et rencontres stimulantes de divers spécialistes !

  • Le «monde d’après»: le regard de Frédéric Baudin, pasteur et écologue

    Mer 08 juillet 2020

    La pandémie de Covid-19 a marqué notre printemps de manière indélébile. Elle a posé une rupture entre le monde d’avant et le monde d’après. Beaucoup se sont lancés dans des développements sur ce qui devrait changer à la suite de l’apparition de ce virus. Frédéric Baudin, écologue et pasteur dans l’Eglise évangélique libre d’Aix-en-Provence (F), présente ici comment cette crise offre une opportunité de changements. Entretien.

  • Dimanche 12 juillet: les cultes en ligne proposés par les Eglises FREE et d’autres ressources

    Jeu 09 juillet 2020

    La pandémie bouscule le quotidien de chacun et nous pousse à vivre l'Eglise autrement. Plusieurs Eglises ont repris les cultes en présentiel, tandis que d'autres, en parallèle, continuent de proposer les cultes en ligne. Vous êtes à la recherche d'un culte ce dimanche, parce que votre communauté a renoncé à se retrouver? Lafree.info vous propose des offres de remplacement issues des Eglises membres de la FREE ou d'autres communautés. Nous vous souhaitons un bon culte virtuel !

Instagram

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !