Des multinationales bientôt responsables ?

vendredi 14 juin 2019

Le Conseil national a accepté jeudi le contre-projet à l’Initiative pour des multinationales responsables. « C’est une belle victoire d’étape », s’est réjouie vendredi 14 juin Chantal Peyer de Pain Pour le Prochain. « C’est une affaire de justice », avait déclaré avant elle et sur ce dossier Dick Marty, co-président du comité d’initiative.

Trois mois après son refus par le Conseil des Etats, la chambre basse de l’Assemblée fédérale a adopté jeudi 13 juin le contre-projet à l’initiative pour des multinationales responsables (109 voix pour, 69 contre et 7  abstentions). « L’économie suisse est de plus en plus divisée sur la question », commente Chantal Peyer, cheffe d’équipe à l’ONG Pain Pour le Prochain. Mercredi, plusieurs acteurs économiques d’importance avaient envoyé une lettre aux membres du Conseil national pour soutenir le contre-projet, soit la Fédération des entreprises romandes (45'000 membres), la chambre de commerce, de l'industrie et des services de Genève (CCIG), le STSA (lobby suisse des matières premières et traders, basé à Genève), le Centre Patronal et bien sûr le Groupement des entreprises Multinationales (92 membres) basé à Genève. Parallèlement, des investisseurs représentant 395 milliards d'actifs ont fait pareil en signant une « Déclaration pour un devoir de diligence obligatoire en matière de droits humains en Suisse ». Parmi eux, Safra Sarasin, mais aussi la caisse de pension du canton de Genève, celle du canton de Vaud et celle du canton de Neuchâtel.

Les multinationales, les colonisateurs d’aujourd’hui

Pour Dick Marty, co-président du comité d’initiative pour des multinationales responsables, le dossier est une affaire de justice : « J’ai moi-même été à plusieurs reprises dans ces pays fragiles, où il y a un paradoxe incroyable : ce sont des pays virtuellement très riches, comme par exemple le Congo RDC, où la population vit dans une grande précarité. Il n’y a plus la colonisation, mais celle-ci a été remplacée par des multinationales! » Rencontré à Loèche-les-Bains pour une émission diffusée sur RTS La Première, il avait ajouté : « Il faut maintenant pouvoir se regarder en face dans la glace et convenir qu’on ne peut pas bâtir notre richesse et notre avenir sur la pauvreté et les abus. Vous savez, quand il y un système de justice qui est introduit, tout le monde est vainqueur ! »

Le contre-projet doit retourner au Conseil des Etats en août.

Gabrielle Desarzens

Publicité

eglisesfree.ch

LAFREE.INFO

  • Un calendrier de Noël clé en main pour les familles et les Eglises

    Ven 27 novembre 2020

    Vous cherchez un calendrier de l’Avent pour donner du sens à ce temps qui nous sépare de Noël. La Commission enfance de la FREE a pensé à vous ! Elle vous propose une démarche originale à faire en famille. Une idée de Julien Russ, pasteur à Echallens.

  • Côte d'Ivoire: les séminaires «Lomé» donnent naissance à la corporation des acteurs chrétiens de l'audiovisuel

    Ven 27 novembre 2020

    Après Lomé 1 et 2 organisés par Radio Réveil et ses partenaires, les acteurs des médias chrétiens de la Côte d'Ivoire ont compris l'urgence de se mettre ensemble et de cesser d'évoluer en rangs dispersés. Dans cette optique, deux animateurs créent en août 2020 l'Union des journalistes et animateurs chrétiens de Côte d'Ivoire (UJACCI).

  • RDC: «Depuis Lomé 2, on m’appelle ‘Papa Météo’», un article accompagné d'une émission de radio

    Ven 27 novembre 2020

    Du 23 au 27 novembre, une soixantaine de professionnels des médias ont fait le voyage de Lomé au Togo pour une semaine de formation. A l’occasion de cette troisième édition, quelques participants ont témoigné des changements apportés par cette nouvelle dynamique initiée par Radio Réveil (Bevaix). Voici le témoignage d’un président de radio du Congo Kinshasa. Cette contribution écrite est accompagnée d'une émission de radio réalisée par Dodji Juliette Kpessou (Radio Hosanna, Porto-Novo, Bénin) et Benjamin Holl (Radio Vie nouvelle, Douala, Cameroun).

  • Lomé 3 : le Ministre togolais de la Communication invite les journalistes des radios chrétiennes à l'excellence

    Mar 24 novembre 2020

    Le FOMECAF a lancé lundi 23 novembre 2020, la troisième édition de la formation du Forum des médias chrétiens d’Afrique francophone (FOMECAF) à Lomé au Togo. Lors de son allocution à la cérémonie d’ouverture, le ministre togolais de la communication a encouragé les acteurs des médias des radios confessionnelles à viser l’excellence en matière de communication. 

Instagram

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !