Homosexualité : le président d’Exodus international renonce à restaurer l’identité sexuelle des gays

Alan Chambers
Alan Chambers
lundi 26 août 2013

La principale association américaine destinée à restaurer l'identité sexuelle des homosexuels a fermé ses portes. Son leader confesse la persistance de ses attirances homosexuelles, et choisit une nouvelle approche afin de réduire la peur entre les communautés. Le responsable national de l'association Torrents de vie en Suisse, Patrick Rey, commente l'information.

« L'organisation va mettre fin à ses activités ! » Voilà ce qu'a annoncé Alan Chambers le 19 juin dans un communiqué intitulé : « Je suis désolé ». Président de l'association Exodus International, dont le but est, entre autres, de restaurer l'identité sexuelle des gays, le directeur de l'antenne américaine, Alan Chambers, a annoncé la fermeture de l'organisation aux Etats-Unis. Il aurait également informé le public de son attirance pour les personnes du même genre.
Alan Chambers s'excuse pour les « traumatismes » infligés par les thérapies d'Exodus durant 37 ans et poursuit : « Je suis désolé, tout en connaissant si bien certains d'entre vous, de ne pas avoir été capable de dire publiquement que les personnes gays et lesbiennes de ma connaissance étaient tout autant capables d'être des parents formidables que mes amis hétéros (...). Et plus que tout, je suis désolé que tant de personnes aient interprété ce rejet religieux par des chrétiens comme un rejet de la part de Dieu. »
Mais les confessions ne s'arrêtent pas là. Le pasteur révèle ensuite qu'il est attiré par les hommes. Une fois sa préférence clamée haut et fort, il en a profité pour évoquer son nouvel engagement en faveur d'un dialogue entre la communauté gay et les personnes hostiles à l'homosexualité. Il a en effet annoncé ouvrir une nouvelle organisation dont le but est de réduire la peur (reducefear.org) et « de faire en sorte que les Eglises deviennent sûres, accueillantes, avec des communautés qui se transforment mutuellement ».

Pas une surprise !
Patrick Rey, responsable national de l'association Torrents de vie en Suisse – service offert à tous ceux et celles qui luttent avec des difficultés dans leur identité et dans leur sexualité – nuance l'information. Pour lui, les déclarations d'Alan Chambers ne sont pas une surprise : « Il n'a jamais caché son 'arrière-plan' homosexuel, dit-il. C'était bien au contraire l'une des raisons de son engagement dans Exodus. Pour autant que j'en sache, Alan Chambers a confessé avoir encore des attirances pour des hommes, sans pour autant vivre des relations sexuelles hors de son mariage avec sa femme Leslie. Cette dernière d'ailleurs en est bien consciente, et cependant n'en aime pas moins son mari. Et Alan Chambers est clair quant à sa position théologique : la sexualité a été créée par Dieu pour être vécue entre un homme et une femme, dans le cadre du mariage, affirme-t-il. Je n'utiliserais donc pas le terme coming-out, plutôt réservé à quelqu'un qui choisit d'annoncer publiquement son choix de vivre une sexualité homosexuelle. »
Enfin, quand Alan Chambers dit regretter avoir blessé des personnes au travers du ministère Exodus, Patrick Rey salue « son courage et son cœur : il est vrai que l'Eglise a plus d'une fois manqué d'amour, de tact, et simplement d'humilité, témoigne-t-il. Il reste à voir la nouvelle orientation qu'Alan Chambers va désormais prendre (certains le soupçonnent d'antinomisme).
A Torrents de Vie, nous nous plaçons régulièrement devant Dieu pour nous remettre en question : comment aimer comme Christ, avec une générosité et une largesse qui en a fait crier au scandale plus d'un, et en même temps comment suivre de près ce même Christ, dans les exigences qu'il pose sur ses disciples ? Nous voyons ce défi dans nos propres vies, et nous savons que seul l'amour qui vient d'en haut-haut, cet amour pur, joyeux et saint, peut nous sauver de nos désirs si souvent illusoires. Les voies de Dieu me restent bien mystérieuses : je crois que Dieu peut, et j'ai vu Dieu toucher des cœurs en profondeurs. J'ai vu des vies changer radicalement. Parfois aussi des difficultés subsistent, mais alors Dieu nous donne la force et les moyens pour continuer de le suivre, jour après jour. Il nous l'a même promis dans 1 Corinthiens 10,13 ! »

Une bombe
Dans le contexte évangélique américain, les déclarations d'Alan Chambers ont néanmoins fait l'effet d'une bombe. D'une part, la réputation d'Exodus était considérable ; d'autre part, la Cour suprême des Etats-Unis a invalidé le 26 juin une loi fédérale qui définissait le mariage comme l'union entre un homme et une femme, autorisant par conséquent le mariage gay.
L'association internationale faîtière, Exodus Global Alliance, qui regroupe les différentes associations Exodus dans le monde, n'en continue pas moins sa mission « d'amener les chrétiens qui auraient des tendances homosexuelles à se conformer à la vision biblique de la sexualité (...) : Jésus-Christ est venu pour faire ce que nous sommes incapables de faire par nous-mêmes. Jésus-Christ invite les gens qui font l'expérience d'une attraction pour le même sexe à être partie prenante du Royaume de Dieu ».
Gabrielle Desarzens

Publicité
  • Quand le Covid percute les jeunes déjà cabossés

    Quand le Covid percute les jeunes déjà cabossés

    Tatiana vit dans un foyer depuis plusieurs années. Elle ne peut rentrer le week-end chez ses parents, décédés il y a cinq ans. « C’est compliqué », dit-elle pour évoquer son quotidien avec la pandémie. Pour Roselyne Righetti, pasteure de rue à Lausanne qui la suit depuis sa naissance, ces jeunes doivent apprendre à ne pas perdre l’espérance. Cette rencontre croisée a donné lieu à une émission diffusée dimanche 30 mai dans Hautes Fréquences sur La Première.

    lundi 31 mai 2021
  • Les soirées masculines d’Alexandre Oehen

    Les soirées masculines d’Alexandre Oehen

    Se retrouver entre hommes, bière à la main, pour parler de ses émotions, voire de ses fragilités : des soirées ou des virées entre hommes font de plus en plus parler d’elles. Pourquoi ? Qu’est-ce qui s’y dit et s’y partage ? Alexandre Oehen, président du Conseil associatif de l’église apostolique CityLife Riviera à Vevey, organise des « soirées feu » depuis 2018 : « Parce que l’homme a tendance à mettre le couvercle sur ses émotions. Or il est précieux qu’il puisse ouvrir son cœur et pleurer comme n’importe quel être humain », a-t-il dit dimanche 18 avril dans l’émission Hautes Fréquences.

    mardi 20 avril 2021
  • Voyager ? Oui, mais autrement

    Voyager ? Oui, mais autrement

    Avec la pandémie, les gens du voyage se retrouvent bloqués dans leurs quartiers d’hiver. Grâce aux beaux jours qui reviennent, ils se déplacent en Suisse et espèrent franchir les frontières sous peu. Pour l’heure, leurs itinérances se font, du moins pour certains d’entre eux, en musique. Rencontre.

    lundi 15 mars 2021
  • Samuel Peterschmitt : « Mes temps de prière sont devenus merveilleux. »

    Samuel Peterschmitt : « Mes temps de prière sont devenus merveilleux. »

    Il y a un an, l’église alsacienne La Porte Ouverte de Mulhouse était accusée d’avoir répandu le coronavirus dans toute la France. Après avoir perdu plusieurs proches et été hospitalisé lui-même, le pasteur Samuel Peterschmitt témoigne aujourd’hui avoir développé son souci de l’autre. Et son envie de communiquer combien vivre sa foi en Christ au quotidien procure de la joie !

eglisesfree.ch

LAFREE.INFO

Instagram

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !