Nouvel ecclésiastique enlevé dans la ceinture sahélienne

mercredi 20 mars 2019

Un prêtre burkinabé a été enlevé dimanche 17 mars dans la ceinture sahélienne. Dans cette région, le commerce des otages est fructueux et vise plusieurs personnes liées aux églises. L’évangélique Béatrice Stockly est toujours aux mains des djihadistes depuis le 7 janvier 2016.

Joël Yougbaré, curé de Djibo, a été pris en otage dimanche dans le nord du Burkina Faso, à la frontière malienne, dans une zone devenue le fief de différents groupes djihadistes. Son enlèvement intervient un mois après l’assassinat d’un prêtre espagnol survenu dans l’est du pays, alors qu’en septembre dernier, et au Niger voisin, c’est un missionnaire italien qui était victime de rapt. La Bâloise et missionnaire Béatrice Stockly, enlevée au Mali, est toujours otage – et depuis 3 ans maintenant – du groupe Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI). On est toujours sans nouvelle également du médecin australien Ken Elliott, ainsi que de l’Américain Jeff Woodke, deux évangéliques enlevés également en 2016. Rien de nouveau non plus en ce qui concerne la Française Sophie Pétronin, enlevée la même année au Mali, ou de Gloria Cecilia Narvaez Argoti, une religieuse colombienne, enlevée il y a deux ans, au Mali également.

Le Burkina dans la tourmente djihadiste

Joint à Bamako, la capitale malienne où il est réfugié depuis plusieurs années à cause de la menace terroriste, le pasteur Bouya Yattara de Tombouctou indique qu’« il y a une hausse généralisée de l’insécurité dans toute la région sahélienne ». D’après lui, le Burkina Faso serait aujourd’hui « plus dans le rouge que le Mali ». Peut-être parce que ce pays a trop joué les bons offices dans ces questions liées aux otages, avance-t-il. Lors de son premier enlèvement en 2012, Béatrice Stockly avait d’ailleurs bénéficié de l’intermédiaire des autorités de Ouagadougou pour sa libération.

Des hypothèses en guise d’explication

Mais pourquoi ces enlèvements de personnes liées aux églises ? Deux hypothèses peuvent être avancées. La première c’est que les ravisseurs imaginent que derrière une personnalité ecclésiastique, il y a sans doute une communauté ou une institution prête à payer pour sa libération. La seconde se trouve sans doute dans la revendication vidéo du deuxième enlèvement de Béatrice Stockly, où AQMI faisait clairement référence au ministère de la Suissesse. Il annonçait avoir enlevé « cette mécréante évangélisatrice qui, par son travail, a réussi à faire sortir de l’islam nombre de fils musulmans. »

Gabrielle Desarzens

Une chornique à écouter

Publicité
  • Etre des citoyens « à la loyauté critique »

    Etre des citoyens « à la loyauté critique »

    L’acquittement de Norbert Valley : une victoire ? « C’est une étape », estime Pierre Bühler, professeur honoraire de théologie à l’Université de Zurich, témoin de la défense jeudi 12 mars au Tribunal Régional des Montagnes et du Val-de-Ruz. Pour lui, il faut plus que jamais que le chrétien soit un citoyen « à la loyauté critique ». D’autant plus quand l’Etat prend des décisions contraires à ses principes supérieurs. Plusieurs réactions de personnes présentes à l'audience lui font écho.

    lundi 16 mars 2020
  • A Sarajevo, des migrants pakistanais dynamisent une église locale.

    A Sarajevo, des migrants pakistanais dynamisent une église locale.

    Trouver un lieu de culte est parfois l’un des premiers réflexes des personnes migrantes. A Sarajevo, des Pakistanais convertis au christianisme ont découvert une communauté évangélique baptiste, où ils trouvent réconfort et entraide. « Ils nous sont en bénédiction », exprime son pasteur Tomislav Dobutovic.

    mardi 18 février 2020
  • Danilo Gay, un témoin derrière la grande muraille de Bosnie

    Danilo Gay, un témoin derrière la grande muraille de Bosnie

    Bloqués par des frontières devenues quasi hermétiques, les migrants qui empruntent à nouveau la route des Balkans ne parviennent guère à dépasser la Bosnie-Herzégovine. Ils s’y retrouvent comme coincés, parfois en grande souffrance. Le diacre protestant Danilo Gay est allé sur place faire preuve de solidarité.

    vendredi 14 février 2020
  • Une votation qui défie les milieux évangéliques

    Une votation qui défie les milieux évangéliques

    Le peuple suisse se prononce le 9 février sur l’extension de la norme pénale antiraciste à l’homophobie. Pour nourrir le débat, Marc Früh, responsable de l’Union démocratique fédérale (UDF) en Suisse romande, à l’origine du référendum qui combat cet ajout à l’article 261 bis du code pénal, et André Varidel, chrétien homosexuel issu des milieux évangéliques, répondent à trois questions.

    vendredi 24 janvier 2020

eglisesfree.ch

  • Coronavirus : les mesures à prendre proposées par la FREE et l'OFSP

    Ven 06 mars 2020

    Comme plusieurs unions ou fédérations d’Eglises, la FREE a proposé à ses Eglises membres de prendre les mesures suivantes en lien avec la propagation du coronavirus ou covid-19. Voici ce qui a été indiqué aux responsables des Eglises membres.

  • Partenariat avec la Ligue pour la lecture de la Bible

    Ven 12 avril 2019

    Le 6 avril 2019, lors de la Rencontre générale de la FREE, Philippe Thueler, Secrétaire général de la Fédération, a annoncé officiellement le partenariat entre la Ligue et la FREE pour la formation et le coaching des églises pour ce ministère.

  • Qui contacter en cas de soupçon d'abus sexuels sur les mineurs?

    Dim 03 mars 2019

    En complément à la nouvelle charte des moniteurs de l'enfance de la FREE, voici la liste des services et associations à contacter, selon les cantons, en cas de soupçon d'abus sur un mineur.

  • Lieux de culte : plutôt adaptés que neutres

    Mer 18 décembre 2019

    « Pour être missionnels, doit-on désacraliser nos lieux de culte ? » Tel était le thème de réflexion de l’après-midi, lors de la Rencontre générale de la FREE, le 23 novembre 2019 à Nyon. Cette réflexion a été introduite, le matin, par une méditation de Myriam Matthey, pasteure dans l’Eglise évangélique « La Fraternelle », à Nyon. Ensuite, durant l’après-midi, une table ronde a rassemblé Marc Gallay, pasteur dans l’Eglise évangélique de Lonay, François Kunz, architecte à Genève et Jacques André, pasteur dans l’Eglise évangélique de Cologny. Il ne sera, semble-t-il, pas nécessaire de « désacraliser » nos lieux de cultes et de les transformer en salles polyvalentes pour les rendre missionnels. Par contre, ils auront souvent besoin d’être adaptés.

LAFREE.INFO

Instagram

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !