Charly Siounath, un chanteur romand en tournée au Canada

mercredi 21 septembre 2005

Charly Siounath a de nombreuses cordes à sa guitare ! Electricien de formation, il a travaillé dans l’informatique. Mais son coeur bat pour la musique. Ce musicien-chanteur met ses dons au service du Christ et de la louange au Seigneur. Le CD qu’il a sorti l’an dernier en témoigne. Tout comme la tournée de concerts qu’il entame à partir du dimanche 25 septembre au Canada. Une dizaine de concerts en l’espace d’une semaine.

« C’est auprès de Dieu que je veux me tenir. Il est mon Seigneur, mon Roi... » Depuis sa publication dans le deuxième recueil de chants de Jeunesse en mission, cette chanson est interprétée dans les cultes de nombreuses Eglises évangéliques francophones. Traduite en trois langues : l’anglais, l’italien et le créole, elle a été composée par le guitariste Charly Siounath et les paroles ont été écrites par Isabelle, son épouse.
Charly habite Gland. Ce Guadeloupéen d’origine vit en Suisse depuis 1988. Il fréquente l’Eglise évangélique l’Arc-en-ciel à Gland et il a composé plusieurs titres qui ont trouvé leur place dans les répertoires d’Eglise : « Sois heureux et loue le Seigneur » ou encore « O Seigneur, apprends-moi à t’aimer toujours ».

Son dernier CD : « Il marche près de toi »
Actuellement, chez les Siounath, la musique c’est un peu une histoire de famille. Madame aux paroles, monsieur aux musiques et les 4 garçons sont là en appui. Pour preuve : dans le dernier CD de Charly « Il marche près de toi », Anthony, l’aîné, chante dans le choeur d’enfants et Romain, le deuxième, prête sa voix à la lecture d’un texte biblique. Ce CD, sorti en juin 2004, mêle dans un style pop rock des chants de louange assez enlevés à des évocations plus paisibles de moments-clés de la vie de Jésus : la prière à Gethsémané ou la découverte du tombeau vide par Marie le matin de Pâques. « Il marche près de toi et il te tend les bras » vient rappeler en final, dans un style plus rappé, la confiance que le Christ peut faire naître au coeur de chacune de nos vies.
Avec ce CD, Charly Siounath n’en est pas à son coup d’essai. C’est même la quatrième galette qu’il produit, mais la première qu’il signe en solo. « Après mon troisième CD « Louange pour 7 génération », pour lequel j’avais formé un groupe, explique-t-il, j’ai été interpellé par le Seigneur et il m’a semblé juste de continuer seul. »

Louange pour tous
Depuis la sortie de « Il marche près de toi », Charly a eu l’occasion, avec un groupe de 8 musiciens, pour la plupart professionnels, de se produire à plusieurs reprises : à Montreux, Martigny, Vevey, Oron (VD)... Dans des soirées où le concert balance entre temps de louange et chansons à texte. Pour Charly, la louange ne doit pas être confinée au culte du dimanche matin. Elle est un moyen de témoigner de sa foi en public. Il n’hésite donc pas à animer des concerts où l’invocation directe de Dieu côtoie des chansons à texte. « Ce qui est important dans des moments comme ceux-là, explique-t-il, c’est de proposer aux spectateurs qui en ressentiraient le besoin un accompagnement spirituel : une écoute et la prière. »
De formation, Charly Siounath est électricien. Jusqu’en juin 2004, il travaillait pour une entreprise d’informatique à Genève, spécialisée dans l’hébergement sécurisé de banques de données. Rachetée par un groupe étranger, cette entreprise a licencié une bonne partie de ses employés. Charly était du nombre... Malgré les conséquences négatives que cela a pu entraîner, Charly relève le caractère positif de la situation. «  Ce licenciement m’a permis de finaliser le lancement de mon CD... Toute chose concourt au bien de ceux qui aiment Dieu », lance ce père de famille qui, comme l’apôtre Paul, fait confiance au Seigneur pour son avenir...

Une prière : resplendir de sa présence
Charly Siounath est habité par un désir profond de servir Dieu. Dans son quotidien, il cherche sa présence par la prière et par la lecture de la Bible. « Lorsque je rencontre quelqu’un, j’espère que cette personne perçoit que, dans ma vie, il y a quelque chose qui évoque le Seigneur. » Charly ne vit pas l’appel de Jésus à être témoin comme un stress ou comme une pression. « La louange fait partie de ma vie et, lorsque le soir tard, dans le calme, je me trouve avec Dieu, je prends ma guitare et alors un nouveau chant monte en moi : « Je veux te louer, porter ton nom haut comme un drapeau. Tu es vivant Seigneur ! » C’est ce que proclame le deuxième titre du dernier CD de Charly Siounath.

Serge Carrel

Publicité
  • Etre des citoyens « à la loyauté critique »

    Etre des citoyens « à la loyauté critique »

    L’acquittement de Norbert Valley : une victoire ? « C’est une étape », estime Pierre Bühler, professeur honoraire de théologie à l’Université de Zurich, témoin de la défense jeudi 12 mars au Tribunal Régional des Montagnes et du Val-de-Ruz. Pour lui, il faut plus que jamais que le chrétien soit un citoyen « à la loyauté critique ». D’autant plus quand l’Etat prend des décisions contraires à ses principes supérieurs. Plusieurs réactions de personnes présentes à l'audience lui font écho.

    lundi 16 mars 2020
  • A Sarajevo, des migrants pakistanais dynamisent une église locale.

    A Sarajevo, des migrants pakistanais dynamisent une église locale.

    Trouver un lieu de culte est parfois l’un des premiers réflexes des personnes migrantes. A Sarajevo, des Pakistanais convertis au christianisme ont découvert une communauté évangélique baptiste, où ils trouvent réconfort et entraide. « Ils nous sont en bénédiction », exprime son pasteur Tomislav Dobutovic.

    mardi 18 février 2020
  • Danilo Gay, un témoin derrière la grande muraille de Bosnie

    Danilo Gay, un témoin derrière la grande muraille de Bosnie

    Bloqués par des frontières devenues quasi hermétiques, les migrants qui empruntent à nouveau la route des Balkans ne parviennent guère à dépasser la Bosnie-Herzégovine. Ils s’y retrouvent comme coincés, parfois en grande souffrance. Le diacre protestant Danilo Gay est allé sur place faire preuve de solidarité.

    vendredi 14 février 2020
  • Une votation qui défie les milieux évangéliques

    Une votation qui défie les milieux évangéliques

    Le peuple suisse se prononce le 9 février sur l’extension de la norme pénale antiraciste à l’homophobie. Pour nourrir le débat, Marc Früh, responsable de l’Union démocratique fédérale (UDF) en Suisse romande, à l’origine du référendum qui combat cet ajout à l’article 261 bis du code pénal, et André Varidel, chrétien homosexuel issu des milieux évangéliques, répondent à trois questions.

    vendredi 24 janvier 2020

eglisesfree.ch

  • Coronavirus : les mesures à prendre proposées par la FREE et l'OFSP

    Ven 06 mars 2020

    Comme plusieurs unions ou fédérations d’Eglises, la FREE a proposé à ses Eglises membres de prendre les mesures suivantes en lien avec la propagation du coronavirus ou covid-19. Voici ce qui a été indiqué aux responsables des Eglises membres.

  • Partenariat avec la Ligue pour la lecture de la Bible

    Ven 12 avril 2019

    Le 6 avril 2019, lors de la Rencontre générale de la FREE, Philippe Thueler, Secrétaire général de la Fédération, a annoncé officiellement le partenariat entre la Ligue et la FREE pour la formation et le coaching des églises pour ce ministère.

  • Qui contacter en cas de soupçon d'abus sexuels sur les mineurs?

    Dim 03 mars 2019

    En complément à la nouvelle charte des moniteurs de l'enfance de la FREE, voici la liste des services et associations à contacter, selon les cantons, en cas de soupçon d'abus sur un mineur.

  • Lieux de culte : plutôt adaptés que neutres

    Mer 18 décembre 2019

    « Pour être missionnels, doit-on désacraliser nos lieux de culte ? » Tel était le thème de réflexion de l’après-midi, lors de la Rencontre générale de la FREE, le 23 novembre 2019 à Nyon. Cette réflexion a été introduite, le matin, par une méditation de Myriam Matthey, pasteure dans l’Eglise évangélique « La Fraternelle », à Nyon. Ensuite, durant l’après-midi, une table ronde a rassemblé Marc Gallay, pasteur dans l’Eglise évangélique de Lonay, François Kunz, architecte à Genève et Jacques André, pasteur dans l’Eglise évangélique de Cologny. Il ne sera, semble-t-il, pas nécessaire de « désacraliser » nos lieux de cultes et de les transformer en salles polyvalentes pour les rendre missionnels. Par contre, ils auront souvent besoin d’être adaptés.

LAFREE.INFO

Instagram

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !