Homosexualité : Pink Cross contrainte de dédommager Vitus Huonder de 1200 francs et de payer les frais de justice

vendredi 27 mai 2016

Pink Cross doit verser à l’évêque de Coire Vitus Huonder 1’200 francs à titre de réparation pour tort subi. L’association faîtière des organisations gaies au niveau suisse avait déposé en septembre dernier une plainte pénale auprès du Ministère public grison contre le prélat. Celui-ci avait cité publiquement des versets de l'Ancien Testament qui condamnent à mort les homosexuels.

Vitus Huonder, évêque de Coire, ne sera pas poursuivi en justice pour ses déclarations sur l’homosexualité. Le Tribunal cantonal des Grisons a rejeté, le 20 mai 2016, le recours émis par Pink Cross contre le Ministère public, qui avait décidé en octobre de classer le dossier. L’association faîtière des organisations gaies au niveau suisse a été sommée par la justice de verser au prélat la somme de 1’200 francs à titre de « réparation du tort subi » ainsi que les frais de justice, estimés à 1500 francs, à répartir entre trois plaignants.

Les plaintes contre le prélat grison pour incitation au crime ou à la violence selon l’article 259 du Code pénal sont donc définitivement classées. Le Ministère public avait estimé en octobre 2015 que les conditions n’étaient pas remplies pour un renvoi devant le tribunal ou une condamnation.

Déposition de plaintes 

C’est dans un exposé lors d’un rassemblement catholique le 31 juillet, à Fulda, en Allemagne, que Vitus Huonder avait cité deux passages du livre du Lévitique : « Tu ne coucheras point avec un homme comme on couche avec une femme. C’est une abomination » (Lévitique 18.22) et le verset : « Si un homme couche avec un homme comme on couche avec une femme, ils ont fait tous deux une chose abominable ; ils seront punis de mort : leur sang retombera sur eux » (Lévitique 20.13). Deux textes qui affirment aussi que la condamnation à mort vaut tout autant pour les adultères, les incestueux, les zoophiles, les sacrificateurs d'enfants... Après le scandale médiatique, l’association Pink Cross et deux privés avaient déposé plainte contre le prélat.

Le Tribunal cantonal des Grisons justifie sa décision par le fait que l’on ne peut identifier dans les déclarations de Mgr Huonder, « une quelconque incitation implicite ou explicite à tuer des homosexuels ». L’instance a estimé que, d’après le contexte général de l’exposé du prélat et comme ce dernier l’a lui-même précisé, il se plaçait dans une perspective pastorale par rapport à des personnes à tendances homosexuelles, indique l’agence de presse cath.ch. Une quelconque acceptation par Mgr Huonder du meurtre d’homosexuels est, par rapport à cela, « inimaginable », selon le Tribunal cantonal. (Réd.)

Publicité

eglisesfree.ch

LAFREE.INFO

  • Vaud-coronavirus : la distance sociale de 1,5 mètre doit être respectée dans les lieux de culte

    Ven 10 juillet 2020

    Les Eglises évangéliques vaudoises doivent modifier leurs pratiques lors des cultes qu’elles organisent. Fini la disposition « une chaise sur deux en quinconce ». L’établissement de listes de participants est requis.

  • Vevey, le 9 septembre: projection d’un documentaire produit par Christophe Hanauer sur les 7 Eglises de l’Apocalypse

    Ven 10 juillet 2020

    Le mercredi 9 septembre, Christophe Hanauer présentera au cinéma Astor à Vevey en première mondiale les deux premiers épisodes du documentaire « Les 7 Eglises de l’Apocalypse ». L’occasion de faire le point avec un producteur, passionné de la Bible, qui s’est rendu en Grèce et en Turquie pour inscrire le livre de l’Apocalypse dans son contexte historique. Images magnifiques et rencontres stimulantes de divers spécialistes !

  • Le «monde d’après»: le regard de Frédéric Baudin, pasteur et écologue

    Mer 08 juillet 2020

    La pandémie de Covid-19 a marqué notre printemps de manière indélébile. Elle a posé une rupture entre le monde d’avant et le monde d’après. Beaucoup se sont lancés dans des développements sur ce qui devrait changer à la suite de l’apparition de ce virus. Frédéric Baudin, écologue et pasteur dans l’Eglise évangélique libre d’Aix-en-Provence (F), présente ici comment cette crise offre une opportunité de changements. Entretien.

  • Dimanche 12 juillet: les cultes en ligne proposés par les Eglises FREE et d’autres ressources

    Jeu 09 juillet 2020

    La pandémie bouscule le quotidien de chacun et nous pousse à vivre l'Eglise autrement. Plusieurs Eglises ont repris les cultes en présentiel, tandis que d'autres, en parallèle, continuent de proposer les cultes en ligne. Vous êtes à la recherche d'un culte ce dimanche, parce que votre communauté a renoncé à se retrouver? Lafree.info vous propose des offres de remplacement issues des Eglises membres de la FREE ou d'autres communautés. Nous vous souhaitons un bon culte virtuel !

Instagram

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !