« Ma femme va mieux. Nous avons gardé confiance en Dieu »

vendredi 20 mars 2020

Diagnostiquée positive au coronavirus il y a deux semaines, Liliane Meylan est au CHUV « et va un peu mieux depuis deux jours », confie vendredi 20 mars à Lausanne son mari Jean-Jacques. Asthmatique et atteinte par trois fois de tuberculose pulmonaire au cours de sa vie, sa remise sur pied n’était pas gagnée !

« Oui, j’ai beaucoup pleuré, confie Jean-Jacques Meylan, 75 ans, membre de l’Eglise de Villard (FREE). J’ai pensé la perdre, vous savez. On vit depuis 50 ans ensemble et on s’aime beaucoup. » L’émotion encore palpable au téléphone, il raconte. Sa femme a été hospitalisée le 8 mars, et sa situation était inquiétante : « Elle a eu longtemps une fièvre élevée et ne supportait aucune nourriture. Elle était sous perfusion pour éviter la déshydratation et a été très faible. Il faut dire qu’elle a souffert d’une pneumonie virale dans les deux poumons. Mais elle va un peu mieux depuis deux jours ! »

Sans colère ni révolte

Comment ont-ils traversé tous les deux ces 15 jours de maladie et d’incertitude ? « Avec confiance que Dieu est là, quelles que soient nos circonstances de vie », répond Jean-Jacques Meylan sans hésiter. « Nous avons été paisibles, sans colère, sans révolte. De façon plus large, je dirais que nous savons que l’être humain est par définition vulnérable. Et je crois que la conscience de notre fragilité ouvre à la spiritualité. Elle nous permet de faire place à l’autre, de faire place à Dieu, de savoir que, ultimement, nous sommes « en Dieu », comme le rappellent les mystiques sous l’inspiration des Ecritures. »

La guérison, une grâce

Celui qui se réclame d’une « théologie du consentement », selon ses propres mots, dit encore croire à la guérison divine, mais sans triomphalisme : « La guérison n’est pas une composante naturelle de la vie chrétienne, elle n’est jamais un droit, mais toujours une grâce », tient-il à souligner.

S’il a la consigne de ne pas aller voir son épouse durant son hospitalisation, Jean-Jacques ose encore cette touche romantique : « Comme Liliane est hospitalisée au CHUV côté est, nous pouvons nous voir, moi depuis notre appartement, elle depuis sa chambre... à 900 mètres de distance : tous les soirs, elle allume la lumière et l’éteint, et on a ainsi un peu l’impression d’être ensemble ! »

Gabrielle Desarzens

Publicité

eglisesfree.ch

LAFREE.INFO

  • Un calendrier de Noël clé en main pour les familles et les Eglises

    Ven 27 novembre 2020

    Vous cherchez un calendrier de l’Avent pour donner du sens à ce temps qui nous sépare de Noël. La Commission enfance de la FREE a pensé à vous ! Elle vous propose une démarche originale à faire en famille. Une idée de Julien Russ, pasteur à Echallens.

  • Côte d'Ivoire: les séminaires «Lomé» donnent naissance à la corporation des acteurs chrétiens de l'audiovisuel

    Ven 27 novembre 2020

    Après Lomé 1 et 2 organisés par Radio Réveil et ses partenaires, les acteurs des médias chrétiens de la Côte d'Ivoire ont compris l'urgence de se mettre ensemble et de cesser d'évoluer en rangs dispersés. Dans cette optique, deux animateurs créent en août 2020 l'Union des journalistes et animateurs chrétiens de Côte d'Ivoire (UJACCI).

  • RDC: «Depuis Lomé 2, on m’appelle ‘Papa Météo’», un article accompagné d'une émission de radio

    Ven 27 novembre 2020

    Du 23 au 27 novembre, une soixantaine de professionnels des médias ont fait le voyage de Lomé au Togo pour une semaine de formation. A l’occasion de cette troisième édition, quelques participants ont témoigné des changements apportés par cette nouvelle dynamique initiée par Radio Réveil (Bevaix). Voici le témoignage d’un président de radio du Congo Kinshasa. Cette contribution écrite est accompagnée d'une émission de radio réalisée par Dodji Juliette Kpessou (Radio Hosanna, Porto-Novo, Bénin) et Benjamin Holl (Radio Vie nouvelle, Douala, Cameroun).

  • Lomé 3 : le Ministre togolais de la Communication invite les journalistes des radios chrétiennes à l'excellence

    Mar 24 novembre 2020

    Le FOMECAF a lancé lundi 23 novembre 2020, la troisième édition de la formation du Forum des médias chrétiens d’Afrique francophone (FOMECAF) à Lomé au Togo. Lors de son allocution à la cérémonie d’ouverture, le ministre togolais de la communication a encouragé les acteurs des médias des radios confessionnelles à viser l’excellence en matière de communication. 

Instagram

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !