«Les trois ‘saints de Bangui’ : La foi comme arme de paix», une émission radio à écouter dimanche dès 19h sur RTS La Première

vendredi 28 août 2015

Un imam, un pasteur évangélique et un archevêque catholique ont reçu le prix Sergio Vieira de Mello mercredi 19 août au Palais des Nations à Genève pour leur travail de réconciliation en Centrafrique. « Les religions sont là pour relier les gens entre eux », ont-ils notamment témoigné, contredisant l’explication confessionnelle au conflit que certains se plaisent à véhiculer.

rts la premiereDepuis 2012, la  République centrafricaine est à feu et à sang. La Seleka, qui regroupe des rebelles musulmans – dont des mercenaires tchadiens et soudanais –, sévit contre la majorité chrétienne alors au pouvoir. Des groupes de self-défense chrétiens et animistes naissent : les anti-Balaka. Le conflit se développe de façon monstrueuse. En 2013, l’archevêque de Bangui Dieudonné Nzapalainga, l’imam et président du Conseil islamique Oumar Kobine Layama, et le pasteur et président de l’Alliance évangélique Nicolas Guérékoyamé-Gbangou créent la plateforme interreligieuse pour la paix (Interfaith Peace Platform). Ils sont, dans la foulée, surnommés les trois « saints de Bangui ».

« Sauvegarder le fondement de nos communautés »

« Avant de nous mettre ensemble, nous avons convenu d’un idéal : nous rassembler autour de ce qui nous unit pour sauver des vies humaines, c’est-à-dire autour de la foi. Et de Dieu », précise le pasteur. « Nous avons pensé qu’il était temps de prôner le respect de l’autre, qui passe aussi par la considération de celui qui pratique une autre religion, lui fait écho l’archevêque. C’est un choix volontaire, conscient, pour sauvegarder le fondement  de nos communautés, de l’humanité, car les religions sont là pour relier - religare en latin - les gens les uns avec les autres. »
Pour les trois dignitaires, en effet, le conflit en Centrafrique n’est pas religieux. Il est le fruit de frustrations et d’une pauvreté endémique.

A partir de ce cas particulier, comment les personnalités religieuses sont-elles perçues sur le terrain par les ONG aujourd’hui ? L’analyse du conseiller spécial au HCR José Riera.

Un sujet proposé par Gabrielle Desarzens pour Hautes Fréquences sur RTS-La Première

Publicité
  • Surmonter les abus au fil d’un conte

    Surmonter les abus au fil d’un conte

    Il était une fois… une enfant abusée, dont les larmes sont recueillies par une grenouille qui l’accompagne jusqu’au Roi d’un royaume fabuleux. Dans cette histoire, la psychologue Priscille Hunziker parle de la prise en compte de la souffrance. « Le voyage que fait la petite Emmy, c’est la métaphore d’un accompagnement psycho-spirituel », dit-elle mercredi 6 avril. Rencontre.

    jeudi 07 avril 2022
  • Noël, ou devenir des sauveurs sur les pas de Jésus

    Noël, ou devenir des sauveurs sur les pas de Jésus

    Au Liban, les habitants vivent l’intensité de la vie face à l’intensité de la mort, selon les mots du théologien et prêtre maronite Fadi Daou rencontré à Genève. Il invite notamment ses concitoyens à devenir des sauveurs… sur les pas de Jésus.

    mardi 21 décembre 2021
  • Noël, ou sortir de nos jugements

    Noël, ou sortir de nos jugements

    Thierry Lenoir est aumônier à 100% à la clinique de La Lignière à Gland. Cet ancien pasteur adventiste parle de l’esprit de Noël en termes de jugements moraux, sociaux et religieux à mettre de côté. Une réflexion qu’il partage dans l’émission Hautes Fréquences diffusée dimanche 19 décembre à 19 heures sur RTS La Première.

    mercredi 15 décembre 2021
  • « Votre couple a 2, 10, 30 ans au compteur ? Prenez-en soin ! »

    « Votre couple a 2, 10, 30 ans au compteur ? Prenez-en soin ! »

    On investit dans nos carrières professionnelles, dans nos maisons… mais pas assez dans notre couple. C’est le constat que dressent Marc et Christine Gallay, le couple pastoral de l’église évangélique (FREE) de Lonay. Qui pratique avec bonheur une méthode dite « Imago », qui met la cellule de base créée par Dieu à l’honneur. Rencontre.

    lundi 01 novembre 2021
  • « J’ai été un bébé volé du Sri Lanka »

    « J’ai été un bébé volé du Sri Lanka »

    Il y a quelques années, un trafic d’enfants proposés à l’adoption à des couples suisses secouait l’actualité. Sélina Imhoff, 38 ans, pasteure dans l’Eglise évangélique (FREE) de Meyrin, en a été victime. Elle témoigne avoir appris à accepter et à avancer, avec ses fissures, par la foi. Et se sentir proche du Christ né, comme elle, dans des conditions indignes. [Cet article a d'abord été publié dans Vivre (www.vivre.ch), le journal de la Fédération romande d'Eglises évangéliques.]

  • Pour les Terraz et les Félix, des choix porteurs de vie

    Pour les Terraz et les Félix, des choix porteurs de vie

    Abandonner la voiture et emménager dans une coopérative d’habitation ?... Deux couples de l’Eglise évangélique (FREE) de Meyrin ont fait ces choix qu’ils estiment porteurs de vie. « Le rythme plus lent du vélo a vraiment du sens pour moi », témoigne Thiéry Terraz, qui travaille pour l’antenne genevoise de Jeunesse en mission. « Je trouve dans le partage avec mes voisins ce que je veux vivre dans ma foi », lui fait écho Lorraine Félix, enseignante. Rencontres croisées. [Cet article a d'abord été publié dans Vivre (www.vivre.ch), le journal de la Fédération romande d'Eglises évangéliques.]

    vendredi 22 septembre 2023
  • Vivian, une flamme d’espoir à Arusha

    Vivian, une flamme d’espoir à Arusha

    Vivian symbolise l’espoir pour tous ceux que la vie malmène. Aujourd’hui, cette trentenaire tanzanienne collabore comme assistante de direction au siège de Compassion à Arusha, en Tanzanie. Mais son parcours de vie avait bien mal débuté… Nous avons rencontré Vivian au bureau suisse de l’ONG à Yverdon, lors de sa visite en mars dernier. Témoignage.

    jeudi 15 juin 2023
  • « Auras-tu été toi ? »

    « Auras-tu été toi ? »

    Elle puise dans le judaïsme de quoi nourrir sa foi chrétienne. La théologienne et pasteure Francine Carrillo écoute, calligraphie et fait parler les lettres hébraïques qui, selon elle et avec toute la tradition juive, sont porteuses de sens et d’espérance. Rencontre.

    lundi 20 juin 2022

eglisesfree.ch

LAFREE.INFO

Instagram

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !